La facilitation sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La facilitation sociale

Meumann : un autrui passif et pas seulement un co-acteur est suffisant pour améliorer les performances motrices

Facilitation sociale : la présence d autrui enaudience ou coaction a un effet bénéfique sur les performances motrices et intellectuelles. Ca peut =ment avoir un effet délétère (erreur).

Zajonc : il existe une compétition de réponse c.-à-d. quecertaines réponses dominantes ont plus de chances d’apparaitre que d’autre

Audience et coaction augmente motivation qui augmente probabilité d’apparition de la réponse dominante

Siréponse dominante correcte ( facilitation sociale

Incorrecte ( détérioration sociale

Audience et coaction ont un effet négatif au débutd’apprentissage puis un effet positif quand il y a métrise. Dc ca facilite la performance mais gène l’acquisition

XP des cafards : les couples sont plus rapides pour trouver la solution qu’un individuSeul dans le tube et moins rapide dans le labyrinthe

L’audience augmente la rapidité ds le tube et la diminue ds le labyrinthe.

La facilitation est innée et la simple présenced’autrui suffit

Harlow : des rats isolés socialement ne ressente pas des effets de coaction par rapport a la prise de nourriture mais la facilitation s’apprend très vite (pr la prise de nourriture)Cottrell : la présence de l’autre est d’abord neutre puis perd sa neutralité au fils des interactions

Ce n’est pas la présence qui est responsable des facilitations sociales mais le faitqu’elle est un symbole des récompenses et des punitions. Elle devient alors suffisante pour élever le niveau de motivation

Wallon : l’indiv. est génétiquement social

Ainsworth : réactiondes mères face aux pleurs. + il pleur, – de sourire qui est pourtant essentiel

La nécessité vitale d’autrui

Spitz : syndrome d’hospitalisme

Les enfants qui n’ont pas assez de...
tracking img