La faim dans le monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1137 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd'hui dans le monde, 850 millions de personnes souffrent de la faim. Le déficit alimentaire de ces personnes est de 100 à 400 kilocalories par jour. Durant ces dernières années, la malnutrition a diminué mais encore 13% de la population ne mange pas à leurs faims. Le problème de la faim touche les pays du sud, essentiellement ceux d'Afrique appelé le continent des P.M.A, c'est à dire lespays les moins avancés.
La technologie peut-elle uniquement résoudre les problèmes de la faim?
Dans une première partie, nous verrons l'ampleur de la faim dans un monde globalement mieux nourri. Dans un second temps, nous traiterons des progrès technologiques qui ont contribué à la réduction des crises alimentaires. Enfin, pour finir, nous nous apercevrons que la faim est un problème complexesaux solutions multiples.

Plus de 800 millions de personnes ne mangent pas à leurs faims de nos jours dans un monde globalement mieux nourri. La faim touche les pays du sud notamment les pays les moins avancés comme l'Afrique essentiellement mais aussi l'Inde et la Chine qui sont touchés, eux aussi, par la faim dans le monde. Ces pays sont souvent confrontés à de nombreuses crises alimentairescomme par exemple en 2006 où 39 pays de par le monde étaient concernés pour des raisons de sécheresse et d'insécurité alimentaire chronique. C'est en Afrique que se concentrent la plupart des crises alimentaires. En 2006, 24 pays d'Afrique étaient affectés principalement par des conditions climatiques défavorables, des conflits ou encore des crises économiques. La plupart des personnes souffrant defaim chronique ne meurent pas de faim. La faim chronique n'est pas toujours apparente car l'organisme compense le déficit énergétique par un ralentissement de l'activité physique et, dans le cas des enfants, de la croissance. Les personnes qui ne mangent pas à leur faim sont plus exposées aux maladies. Dans le monde, les personnes chroniquement sous-alimentées sont plus présente en Asie et dans lePacifique, mais en termes de gravité de la faim, c'est en Afrique subsaharienne que le problème est le plus grave. Les causes sont multiples, souvent dû au inégalités entre les différents pays, les conflits, les catastrophes naturelles comme les séismes par exemple.
Les pays du sud ont subi les conséquences du manque d'eau et le manque de moyens dans l'agriculture qui empêche leur croissanceagricole avec une surface cultivée en baisse(pour l'Afrique, 1,39 ha cultivé en 1968 avec maintenant 0,97 ha en 1998). Avec une forte croissance agricole, l'Amérique du nord domine le reste du monde avec 16,2 ha cultivé en 1968 et en 1998, l'Amérique cultive 64,7 ha.

L'agriculture intensive est un système de production agricole caractérisé par l'usage important d'engrais et de pesticides,cherchant à maximiser la production. Elle est parfois également appelé agriculture productiviste. Ce mode de production fragilise(voire met en péril) l'environnement. De nombreux problèmes liés à l'utilisation massive des engrais commencent à voir le jour : pollution des eaux et sols. On arrive également rapidement à la surproduction.

La révolution verte est une politique de transformation desagricultures des pays en développement (PED) ou des pays les moins avancés (PMA), fondée principalement sur l'intensification et l'utilisation de variétés de céréales à fort rendements de 1960 jusqu'à 1990 lorsque le productivité agricole est montée en flèche dans le monde. Durant ces décennies, dans de nombreuses régions du monde, et plus particulièrement en Asie et en Amérique latine, le rendementdes principales cultures céréalières (riz, blé et maïs) ont plus que doublé, tandis que les autres cultures ont aussi enregistré de fortes hausses. Mais les coûts de la révolution sont nombreux . Nous avons perdu une grande partie de notre biodiversité agricole. L'utilisation des pesticides a conduit à une grave dégradation de l'environnement et mis en péril la santé publique. Les systèmes de...
tracking img