La fin justifie t-elle les moyen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1350 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commencez par vous demander pourquoi on vous pose la question afin de déterminer le problème du sujet. Cette interrogation renvoie directement à ce qui semble n'être qu'un adage populaire : "la fin justifie les moyens", ce qui semble désigner l'attitude de celui qui au nom de sa fin (ou de ses buts) s'autorise tous les moyens, toutes les voies. Montrez d'abord combien une telle attitude semblemoralement condamnable : si tous les moyens sont bons, on fait fi des interdits moraux ou même simplement des exigences minimales de respect d'autrui (on peut voler ou tuer... si cela doit servir la progression vers ma fin). Cependant cette expression est en fait tirée d'un texte de Machiavel dans Le Prince (voyez notre rubrique "textes "), dans lequel celui-ci défend la valeur de ce principe.Montrez en vous appuyant sur cette analyse que dans un univers comme la politique, l'essentiel est de satisfaire les citoyens , or ceux-ci ne jugeant que des fins, les moyens doivent simplement être jugés à l'aune de leur efficacité. Demandez-vous alors quelles sont les limites d'un tel point de vue en montrant qu'il existe certains principes pratiques que même les moyens les plus efficaces ne peuventse permettre. Vous trouverez de nombreux éléments pour développer ces points en vous reportant aux sujets indiqués au bas de cette réponse. A partir de là, c'est à vous de formuler la problématique du sujet. Voilà les premières pistes que nous vous proposons. Nous espérons qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos difficultés et de l'évolution de votreréflexion.

Commencez par vous demander pourquoi on vous pose la question afin de déterminer le problème du sujet. Il s'agit ici bien sûr d'une formule célèbre qu'on utilise d'ailleurs en général pour résumer la pensée de Machiavel. Dire que la fin justifie les moyens, c'est dire que ce qui est essentiel est la fin qu'on cherche à atteindre et qu'il ne faut pas, parfois hésiter à utiliser desmoyens condamnables à partir du moment où ils permettent d'atteindre une fin qui est bonne. La question qui se pose est donc en premier lieu morale puisqu'il s'agit d'une justification. Le risque est d'effectuer des actes condamnables alors que la fin est toujours imprévisible. Vous pouvez penser ici aux analyses de Kant sur la morale lorsqu'il montre qu'il s'agit de traiter toujours autrui commeune fin et pas seulement comme un moyen. De nombreux sujets sur ce point ont déjà été abordés, vous pouvez consulter les explications en vous rendant sous la rubrique FAQ : La fin justifie t-elle les moyens ? (Morale) Les intérêts de l'Etat justifient-ils le recours à des pratiques immorales ? (Etat) Peut-on tout justifier ? (La justice) Pour cela, utilisez notre moteur de recherche. A partir delà, c'est à vous de formuler la problématique du sujet. Voilà les premières pistes que nous vous proposons. Nous espérons qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos difficultés et de l'évolution de votre réflexion.
e point de départ, c'est le travail sous une forme qui appartient exclusivement à l'homme. Une araignée fait des opérations qui ressemblent àcelles du tisserand, et l'abeille imite par la structure de ses cellules l'habileté de plus d'un architecte.
Mais ce qui distingue dès l'abord le plus mauvais architecte de l'abeille la plus experte, c'est qu'il a construit la cellule dans sa tête avant de la construire dans la ruche. Le résultat auquel le travail aboutit préexiste idéalement dans l'imagination du travailleur. Ce n'est pas qu'ilopère seulement un changement de forme dans les matières naturelles ; il y réalise du même coup son propre but dont il a conscience, qui détermine comme loi son mode d'action, et auquel il doit subordonner sa volonté. Et cette subordination n'est pas momentanée. L'œuvre exige pendant toute sa durée, outre l'effort des organes qui agissent, une attention soutenue, laquelle ne peut elle-même...
tracking img