La motivation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mot « motivation » vient du latin movere, qui signifie « se déplacer », ce qui suggère que la motivation est à l’origine de tout mouvement.
Chez les êtres vivants, la motivation est l’ensembledes facteurs et des processus qui organisent son engagement dans une action ou une expérience. Elle est considérée comme une « réserve d’énergie » et se manifeste par divers comportements tels quel’enthousiasme, l’assiduité ou la persévérance. La motivation d’un individu apparait principalement face à des situations de concurrence, de priorité ou de hiérarchie. Les situations de concurrence sontsoit des attentes individuelles, appelées « concurrence psychologique », par exemple choisir entre agir ou se reposer, soit des situations collectives où la motivation de chaque individu se différenciepar sa conduite face aux mêmes exigences.
Chez l’homme, la motivation est un concept qui a été pensé dès l’antiquité. Les idées de la philosophie antique considèrent que la quête du bonheur est laprincipale nécessité dans le fondement de la motivation et que les autres attentes sont uniquement des objectifs secondaires. Dans sa conception tripartite de l’âme, Platon intègre déjà l’idée demotivation : l’epithumia (caractérise les besoins physiques : le désir de manger ou de se reproduire), le thumos (terme actuel : l’émotion) et noos (la raison). Au XVIIIe quelques philosophess’intéressent à la motivation. Par exemple, Kant pense qu’il existe deux origines de la motivation : le devoir et la satisfaction du désir, ou motivation sensible. Fin XVIIIème, un philosophe français, Maine deBiran, considère la liberté intérieure comme la spécificité fondamentale de la motivation et il écrit dans son journal intime qu’il existe en chaque personne une « force propre » qui se guideelle-même.
Les comportements humains sont souvent mis en action au service des besoins. La motivation est alors étroitement liée aux différents besoins. Le psychologue Henry Murray distingue en 1938...
tracking img