La paix de constance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2780 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Paix de Constance

La paix de Constance est un traité de paix, (un document impérial), entre l’Empereur du Saint Empire Frédéric Ier Barberousse et les Communes italiennes s’étant liguées contre son autorité et ayant nommé cette ligue, la Ligue Lombarde (Carte). La ville de Constance se situe, aujourd'hui, dans la région du Bade-Wurtemberg, sur les rives du lac de Constance, au Sud-ouest del’Allemagne. Elle est construite à l’époque romaine et elle appartenait au duché de Souabe. A la fin du XIIe siècle, elle avait une population de 40 000 habitants, ce qui faisait d’elle une des grandes villes allemandes de l’Empire.
Frédéric Ier Barberousse naît en 1122. Il règnera de 1152 à 1190. C' est un des Empereurs les plus importants pour la période du Moyen-âge. Contrairement à sesprédécesseurs, il avait l’avantage de faire partie des deux grandes familles allemandes en oppositions durant tout le bas Moyen-âge, les Welfes (Guelfes) et les Hohenstaufen (Gibelins). Il était Hohenstaufen par son père (le frère de l’empereur Conrad III à qui Frédéric Ier succède), et donc duc de Souabe (ou se trouve Constance), et par sa mère Judith (descendante des ducs de Bavière), il appartenait àla famille des Welfes (Guelfes).
A la mort de Conrad III son oncle, Frédéric devient Empereur. Son long règne est marqué par les guerres en Italie du Nord, notamment en Lombardie. En effet s' il est respecté en Allemagne du fait d’avoir le sang des plus grandes familles nobles allemandes, l’Italie est plus turbulente et tend au XIIe siècle à s’émanciper du pouvoir impérial, tant du côté de lapapauté avec la querelle des investitures que du côté des riches centres urbains que sont les cités d’Italie du Nord et du centre.
En 1152, lorsque Frédéric Ier Barberousse est nommé Empereur, cela fait plusieurs décennies que ces cités sont autonomes du fait des oppositions entre les familles aristocratiques allemandes, qui se querellent en Allemagne et laissent de côté l’Italie. Barberousse veutfaire valoir ses droits en Italie, auprès du Pape et des cités qui se sont octroyé au fur et à mesure du temps, les droits impériaux du fait de l’absence du pouvoir impérial dans leur région et d’une culture citadine forte depuis longtemps en 1183. Ceci est donc à l'origine de la lutte entre les italiens et Barberousse. Le pape Alexandre III est intronisé en 1158. La mainmise sur la papauté de lapart de l’Empereur est inacceptable pour le nouveau pape, et Alexandre III l’excommunie en 1165, obligeant celui-ci à soutenir des antipapes durant son règne (comme Victor IV par exemple). En 1158, le siège de Milan a également lieu et aboutit à l’assujettissement de la ville (destruction des murailles). Ceci marque l’apogée de la puissance de Barberousse en Italie.
Dix ans plus tard en 1176,des villes s'allient pour lutter contre Barberousse et fondent la Ligue Lombarde (les villes en question sont Crémone, Mantoue, Bergame, Brescia, Parme, Vérone, Padoue, Milan, Plaisance et Bologne). Cette ligue porte à se tête, Milan et elle fonctionne avec ses propres recteurs qui interviennent dans la définition des accords politico-militaires, mais également dans les questions d’ordre commercial,judiciaire et institutionnel.
Cette ligue rencontrera une victoire écrasante à Legnano en 1176, bataille à l’issue surprenante puisqu’une armée régulière se fait battre par des bataillons n’appartenant pas à un prince, chose nouvelle en ce XIIe siècle. Des lors, Barberousse est obligé de négocier la paix. D’abord avec le Pape à Venise en 1177, puis avec les villes de la Ligue en 1183 àConstance.
Même si par cette paix de Constance, les Communes deviennent indépendantes et autonomes au niveau politique (lois, droits …), l’Empereur reste roi d’Italie et Empereur du Saint Empire et par ce traité, il veut rester LE pouvoir placé au-dessus de tous les autres en Italie du Nord.
C’est pourquoi, dans un premier temps, nous étudierons la reconnaissance des Communes comme des entités...
tracking img