La revolte de masaniello

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8359 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Révisions de Moderne

Chapitre 1 : IntroductionL'Italie passe de grande puissance (grandes institutions, Etat moderne) à une Italie en déclin (guerre d'Italie 1494-1559 avec la paix [relative] de Cateau-Cambrésis)
L'Italie passe de premier foyer économique au XVIe siècle au second au XVIIIe siècle (découverte des États-Unis, transformation économique et commerciale). La crise économique nedébute qu'au XVIIe siècle en Italie.1) Les Etats Italiens au XIVè-XVè siècle
L'Etat est purement temporel (Machiavel)- Venise : de constitution aristocratique
- Florence : de conception démocratique + soumission de Pise à Florence en 1409 (victoire des guelfes [pape] sur les gibelins [Empereur])
- Milan : sous Henri II, dans les mains des Visconti. Etat renforcé par Jean Galéas (1385-1402) qui seproclame roi d'Italie=> 1450 : Francesco Sforza prend le pouvoir et mène des guerres contre Venise, Naples et Florence
- Sicile : occupée par la branche d'Aragon + union avec Naples (1442-1458) + sous domination espagnole (1479)
- Etats pontificaux : remis d'aplomb avec le retour des papes d'Avignon

2) Les papes de la Renaissance et leurs caractéristiques
a) Le retour d'AvignonNicolas V(1447-1455) : fonde la bibliothèque vaticane (~ pape humaniste)Pie II (1458-1464) : veut une croisade contre les Turcs (échec)
Alexandre VI Borgia (1492-1503) : l'image du pape de la Renaissance
Jules II (1503-1513) : chef de guerre et chef d'Etat (le "pape en éperons"), association temporel/spirituel
Léon X Médicis (1513-1521) : système d'indulgences pour construire Saint Pierre de Rome (~ papeurbaniste)
Clément VII (1523-1534) : fin des papes de la Renaissance et Sac de Rome de 1527b) L'organisation pontificaleSixte Quint (1585-1590) : fait des Etats pontificaux un Etat moderne (urbanisme, législation, réorganisation de la Curie). Il crée la congrégation pour l'aménagement urbain (eau, rue et fontaine). C'est un urbanisme religieux, il faut relier les 4 basiliques de Rome. C'est letriomphe du christianisme sur le paganisme via les différentes colonnes (Trajan, Marc Aurèle) avec des Saints au dessus. Il y a le percement de la voie du Corso pour lutter contre les embouteillages. On a aussi une perspective dans l'urbanisme mais aussi un aménagement de places closes.Urbain VII (1590) : de son vrai nom Maffeo Bardelini. Est issu d'une famille de riches marchands florentins quiavaient des intérêts à Rome. Il a un oncle dans la Curie. C'est un pro-français. Il est élevé chez les Jésuites et reçoit le gouvernement de Fano (dans les Etats pontificaux) en 1602. En 1604, il reçoit les ordres et devient nonce à Paris (a de bonnes relations avec Henri IV). En 1606, il devient cardinal et reçoit l'évêché de Spolète. Quand Grégoire XV meurt en 1623, le conclave est difficile à causedes conflits politiques internes à la Curie. Les cardinaux ont été nommés par Clément VIII et gravitent autour de ses neveux, les autres sont liés à Ludovisi. Urbin VII est lié aux 2 candidats, il fait le compromis.(jeu politique complexe entre le pouvoir européen, les clans cardinalistes et les conflits dans les ordres spirituels)c) Les papes et RomeInnocent X Pamphili (1644-1655) : organise lecomplexe de la place Savone, prolonge l'aqueduc pour atteindre la place, ordonne la construction du palais Pamphili et la construction de l'Eglise Ste Agnès (Borromini) et les fontaines (de Bernin)
Alexandre VII Chigi (1655-1657) : on a de grandes perspectives, un axe N/S à la piazza de popolo ainsi que l'affirmation du christianisme
3) Brève chronologie des Guerres d'Italie
1483-1498 : CharlesVIII revendique l'héritage de la maison d'Anjou (Naples) et s'allie à Ludovic Sforza (dit Le More) de Milan
1494 : Charles VIII prend Naples
Expulsion des Médicis de Florence. Savonarole (1452-1498) est excommunié par Alexandre VI, puis brûléL'Angleterre et les villes italiennes se joignent à la Sainte Ligue espagnole, soutenue par les Habsbourg. Charles VIII bat en retraite après la bataille...
tracking img