La variation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La variation
La variation, c'est-à-dire le fait qu'une même unité apparaisse selon des formes différentes, est un phénomène qui existe dans toutes les langues. Mais ce phénomène est peut-être encoreplus net dans le domaine des créoles, langues orales, qui en outre ne sont encore que très peu instrumentalisées, standardisées, dotées de manuels d'enseignement, qui, nécessairement, finissent parengendrer une certaine "unité" linguistique, en constituant pour ceux qui s'y réfèrent, une certaine "pression normative".
Aussi, lorsque l'on prend en considération un créole, on peut très viteconstater qu'un même "mot" sera prononcé différemment par des locuteurs différents, parfois résidant seulement dans la commune voisine ; qu'une forme grammaticale bien attestée ici, peut apparaître sous laforme d'une variante, là ; qu'un élément de lexique chargé de désigner un objet ou un concept, devra être différent ailleurs pour désigner à peu près le même objet ou le même concet.
On distinguegénéralement en linguistique :
• la variation diachronique, ou variation dans le temps, appelée aussi variation historique : au XIXe siècle en créole des Petites Antilles on disait couramment "to" pource qui maintenant est représenté par "ou" (2e personne du singulier)
• la variation diatopique, ou variation en fonction du lieu, la variation géographique : ainsi, alors qu'à Pointe-à-Pitre, ondit plutôt "chivé-an-moin" pour dire "mes cheveux", aux Saintes, on dira plutôt "chuveu-an-moin".
• la variation diastratique, ou variation en fonction de la classe sociale, du "groupe" sociald'appartenance : dans la situation de diglossie qui caractérise les Antilles, la variation diastratique se manifeste souvent par le passage du français (niveau formel, niveau élevé) au créole (niveau plusfamilier) : ainsi, on dira parfois : "il m'embête", parfois "i ka anmèkdé-moin", ou encore "il est fatigué" ou "i las", en ayant le sentiment bien ancré d'être plus "correct" dans le premier cas, et...
tracking img