La vie devant soi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1105 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La vie devant soi
Biographie
Né à Moscou le 8 mai 1914 et mort à Paris le 2 décembre 1980, Romain Kacew ignora l’identité de son père et passa la plupart de son enfance en Lituanie et en Pologne avec sa mère Nina. C’était une ancienne actrice de théâtre, d’origine juive. A treize ans, Romain arriva à Nice et étudia au lycée Masséna, pendant que sa mère vit de petits métiers. Il étudia aussi ledroit à Aix en Provence. Naturalisé français en 1935, il est appelé au service militaire pour servir dans l’aviation. Juin 1940, il rejoint la France libre comme instructeur de l’armée de l’air. C’est durant cette période que Romain Kacew choisit le nom de guerre de Gary (signifiant « brûle » en russe) qui deviendra son pseudonyme. Après la guerre, il entama une carrière de diplomate au servicede la France. Il fut l'époux de l’écrivaine britannique Lesley Blanch et de l'actrice américaine Jean Seberg. Il divorça des deux. Il eut un fils avec Jean Seberg, Alexandre Diego Gary, né en 1963. Comme carrière d’écrivain, il eut plusieurs succès, dont son premier roman écrit pendant la Seconde Guerre mondial. Il inventa de toutes pièces un écrivain, qu’il baptisa Emile Ajar et le dota d’uneécriture très personnelle, différente de celle de Gary Romain. Après un premier succès, il demanda à son cousin de se faire passer pour Ajar devant les médias. Le secret tellement bien gardé que Gary, qui ne sera jamais identifié de son vivant, finit, sous cette nouvelle identité, par obtenir une deuxième fois le Prix Goncourt. (le Prix Goncourt n'est en réalité attribuable qu'une seule fois). Ilcontinua à écrire des romans sous son vrai nom, Romain Gary. Il devint dépressif, peut-être à cause de se jeu d’identité, et mit fin à ses jours en se suicidant en 1980, un an après la mort de son ex-femme, Jean Seberg. Il laissa comme testament un court texte révélant l’identité d’Ajar.
Œuvres
Sous le nom de Romain Gary
1945 : Education européenne (prix des critiques)
1956 : Les racines du ciel(Prix Goncourt)
1975 : Au-delà de cette limite votre ticket n’est plus valable
1977 : Clair de femme
1980 : Les cerfs-volants
Sous le nom de Emile Ajar
1974 : Gros-Câlins
1975 : La vie devant soi (Prix Goncourt)

Résumé
Le narrateur, Momo (de son vrai nom Mohamed, mais tout le monde l'appelle Momo, est un petit garçon arabe, dix ans au alentour), raconte sa vie chez Madame Rosa et sonamour pour la seule maman qui lui reste. Cette respectueuse femme, grosse, juive, laide, qui se défendait rue Blondel, et qu’il aime de tout son cœur. Madame Rosa a ouvert " une pension sans famille pour les gosses qui sont nés de travers ", autrement dit une crèche clandestin où les dames " qui se défendent "(qui se prostituent) abandonnent plus ou moins leurs enfants. Cette pension se trouve ausixième étage d’un immeuble, sans ascenseur, rue Belleville, dans un quartier avec beaucoup de Juifs, Arabes et Noirs. Madame Rosa a fait son "trou juif" ,(une sorte d'abri dans la cave de l’immeuble, où elle habite), parce que elle a toujours peur qu’on vienne la chercher en cas d’une autre guerre. On ne sait pas quel âge a vraiment Momo, parce que ses documents de naissance ont disparu. C’est pourcela que le petit garçon ne peut pas aller à l’école. Monsieur Hamil, un ancien vendeur de tapis, est donc son professeur et fait découvrir à Momo le livre les Misérables de Victor Hugo. De jour en jour, madame Rosa n’arrive plus à monter et descendre les six étages. Son état se détériore de plus en plus. Momo et elle vont donc rendre visite à M. Katz, son médecin et ami d’enfance. Par chance ellen’a pas le cancer, ce qu’elle redoutait beaucoup. M. Katz avoue quand même à Mohammed que son état est grave et qu’elle pourrait bientôt devenir « un légume ». Après cette révélation, le petit se demande bien ce qu’il pourrait devenir sans elle. Pendant plusieurs journée, il traîne seul dans la rue, laissant Madame Rosa dans l’appartement avec les autres enfants (Banania qui a toujours le...
tracking img