La vie est un songe commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (837 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La vie est un songe est une pièce de théâtre, écrite par le dramaturge espagnol Pedro Calderón de la Barca en 1635. Cette pièce s'inscrit directement dans le mouvement Baroque espagnol. Elles'intitule, originalement « La Vida es Sueño » et met en scène l’histoire du prince de Pologne, Sigismond, qui a été enfermé dans une tour dès sa naissance. Cette incarcération s'explique par le fait que sonpère le roi Basile, ayant de grandes connaissances en Astrologie, avait vu le jour de la naissance de l’héritier au trône dans les astres que son fils viendrait à régner de façon tyrannique. Dans cecommentaire, nous allons nous concentrer sur une partie très emblématique de cette pièce : le Monologue de Sigismond.
Dans cette extrait, le prince s'interroge sur ce qu'est la vie. Nous verrons toutd'abord que Sigismond, à travers ce monologue, expose sa vision de la vie et du monde. Et nous prouverons ensuite que cet extrait prouve le caractère baroque de la pièce. Ces deux parties viseront àrépondre à la question : Qu'est-ce qui fait que la vie est un songe, et plus particulièrement ce monologue est un texte baroque ?

Ce monologue tend à être une sorte de morale sur l'existence humaine.L'extrait à une visée argumentative. L'auteur, à travers son personnage expose une vision de la vie qu'il étend à tous les êtres humains. En effet, Sigismond emploie le présent de vérité généraledurant tous le texte: « Tous songent ce qu'ils sont » et, pour donner au message une sorte d'universalité, emploie la première personne du pluriel « nous ». L'emploi de ce pronom personnel restecependant flou. Le texte n'a pour but que de montrer l'opinion du personnage, et en étant argumentatif ne permet pas d'affirmer que l'idée s'applique à tous le monde. On pourrait penser que Sigismond sedésigne lui même à travers le « nous ». Pourtant, à la fin du texte, il utilise la première personne du singulier. A ce moment précis il évoque sa propre expérience: « Et je songe » « j'ai songé m'être...
tracking img