Le detour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1173 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CULTURE GENERALE ET EXPRESSION

Thème: Le Détour

Corpus:

Document 1 : Eric-Emmanuel SCHMITT, Ulysse from Bagdad, 2008, Ed.Albin-Michel

Document 2: Eugen von BOHM BOWERK, Théorie Positive du Capitalisme, 1929, Ed.
Marcel GIARD

Document 3 : La théorie du détour, Encyclopédie WIKIPEDlA, décembre 2008.

Document 4 : Gustave DORE (XIXème siècle),illustrations « Le Petit Poucet» extrait des Contes de ma Mère 1 '0ye, Charles PERRAULT (XVIIème siècle)

Gravure A : Le Petit Poucet monte dans un arbre pour reconnaître son chemin. Gravure B : Le Petit Poucet subtilise les bottes de sept lieues de l'Ogre.

Synthèse (40 points) : Vous ferez une synthèse objective, concise et ordonnée des documents de ce corpus, consacrés au thème du détour.Expression personnelle (20 points) : «La force des vrais détours n'est pas d'éloigner mais d'atteindre au but avec plus d'exactitude. »
Selon vous, le détour, dans tous les domaines, est-il une perte de temps et d'énergie ou, au contraire, un moyen de parvenir plus efficacement au but qu'on s'est fixé?

Vous répondrez à cette question dans un développement composé en vous appuyant· sur lesdocuments du corpus, sur ceux qui ont été étudiés en cours et sur vos connaissances personnelles.

1
Document 1

Dans ce roman le héros Saad Saad, un jeune Irakien qui souffre de l'embargo américain, souhaite quitter son pays. Il discute de ce projet avec son père.

- Tu ne crois pas que je réussirais mieux ailleurs?-Réussir quoi, mon fils, chair de ma chair, sang de mon sang, sueur des étoiles?

-Ma carrière. Avocat ou médecin, peu importe. Si j'émigrais ?

-Fils, il y a deux catégories d'émigrants: ceux qui emmènent trop de bagages, ceux qui partent léger. A quelle classe appartiens-tu ?

-Mm ...

-Ceux qui emmènent trop de bagages pensent que, en se déplaçant, ils vont arranger les choses; en réalité, poureux, les choses ne s'arrangeront jamais. Pourquoi? Parce que c'est eux le problème! Ils le transportent, le problème, ils lui font voir du pays, ils lui font prendre l'air, sans le résoudre ni l'affronter. Ces émigrants, ils bougent mais ils ne changent pas. Inutile qu'ils s'éloignent, ils ne se quittent pas; ils rateront leur vie ailleurs tout aussi magistralement qu'ici. Ce sont les mauvaisémigrants, ceux qui déambulent chargés d'un passé de plusieurs tonnes, avec leurs dilemmes effleurés, leurs défauts niés, leurs déficiences masquées.

-Et les autres?

-Ils voyagent léger parce qu'ils sont prêts, souples, adaptables, perfectibles. Eux sauront profiter d'une modification de paysage. Ce sont les bons migrants.
-Comment savoir si l’on fait partie des bons ou des mauvais?
," . -.

Eric-Emmanuel SCHMITT,, Ulysse from Bagdad, 2008, Ed.Albin-Micbel

Document 2

L'économiste autrichien Eugen BOHM BA WERK expose la théorie selon laquelle il existe « un intervalle entre l'intervention du travail humain et la production du bien matériel désiré ».

Pour bien rendre sensible la nature et la portée de cette distinction, donnons quelques exemples.

[ ... ]
Un campagnarda besoin d'eau potable et en désire. La source jaillit à une certaine distance de sa maison. Pour se procurer l'eau dont il a besoin, il peut employer différents moyens. Ou bien il ira lui-même chaque fois à la source et il boira dans le creux de sa main. C'est le moyen le plus direct. La jouissance est obtenue immédiatement après la dépense de la peine.2
Mais il est incommode car notre homme doit journellement faire le chemin jusqu'à la source autant de fois qu'il aura soif; il est, en outre, insuffisant car de cette façon, on ne peut jamais recueillir et conserver la quantité d'eau assez grande dont on a besoin pour toutes sortes d'usages. Ou bien -et c'est le second moyen-le laboureur creuse dans un bloc de...
tracking img