Le fait urbain dans le monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Typo log ie : Pays :

Maison de Djerba
Tunisie

CON TENU DE LA FICHE Synthèse État actuel de vitalité et conservation SYNTHESE Groupe analytique Processus de transformation Formes de la typologie Capacité pour être réhabilité Inventaire des typologies du pays Lexique

L’habitation djerbienne se trouve au centre d’un ensemble appelé menzel , composé 2 de la demeure proprement dite (houche )et d’un v erger à cultures irriguées par les eaux d’un puits. D’allure austère, c’est une maison dont les composantes s’organisent autour d’une cour centrale. Les chambres d’habitation, généralement au nombre de trois, comportent sur un des côtés une banquette maçonnée serv ant de lit. Les banquettes sont le plus souvent couvertes par des coupoles. De l’autre côté, un escalier mène à unechambrette haute. De l’extérieur, les chambrettes ressemblent à des tours d’angles et conf èrent à l’habitation djerbienne un aspect défensif. Sous la 3 chambre haute est aménagé un cabinet de toilette (mosthan ), qui donne à la maison djerbienne sa spécificité.

1

GROUPE ANALY TIQUE DE LA TYPOLOGIE

Rural
(Milieu)

Épars
(Implantation)

Fixe
(Caractère)

Déf initif
(Origine)

Permanent(Usage)

« Assis »
(Culture)

Moy en
(Niveau économique)

Compacte
(Morphologie)

FOR MES DE LA TYPOL OGIE

INVENTAIRE DES TYPOLOGIES DU PAYS Maison de la médina de Tunis Maison de la médina de Sfax Maison de Matmata Maison de Testour Maison du borj de la banlieue de Sfax Maison de Douiret-Chenini Maison de Soliman Maison de Tozeur (Djérid)

Maison de Djerba

Ce projet estfinancé par le programme MEDA de l'Union Européenne. Les opinions exprimées dans le présent document ne reflètent pas nécessairement la position de l'Union Européenne ou de ses Etats membres.

1/5

Ma ison d e Djer ba

FOR MES DE LA TYPOL OGIE

Implantation Tissu urbai n . Schém a fonctionnel Couvertur e ±0 . Coupe B Coupe A Perspec tive Élévation

Constructions isolées à l’intérieur d’un verger.
Usage/activité asso ciée

Logement associé à l’agriculture (aussi bien terrestre que marine) ainsi qu’à l’artisanat (tissage).
Datation

L’origine de cette typologie est difficile à préciser.
Altitude

10-20 m.
Orientation

Elle est dépendante de l’orientation sudest ainsi que de la présence du bord de mer.
Surface au sol

Env iron 270 m .
Surface du logem ent

2

Environ 280 m .
Nombre d’étages

2

Généralement, à un seul niv eau av ec des chambrettes hautes aux angles.
Nombre de logements

Un ou plusieurs.
Nombre de familles

La construction est conçue pour abriter une f amille élargie regroupant aussi les f ils mariés.
Nombre mo yen d e m embres par f amille

8 à 10.

Ce projet est financé par le programme MEDA de l'Union Européenne. Lesopinions exprimées dans le présent document ne reflètent pas nécessairement la position de l'Union Européenne ou de ses Etats membres.

2/5

Ma ison d e Djer ba

Murs

Murs porteurs en moellons (travertin marin) et mortier de chaux aérienne.

Ossature

En bois, étanchéité supérieure (couche de béton de chaux aérienne).

Couverture

Couv erture en terrasse. Voûtes couv rant lesbanquettes maçonnées qui servent de lit.

Revêtements de finition

Enduit de mortier de chaux aérienne ou de chaux hy draulique. Mortier de ciment dans les zones exposées à l’humidité.

.

Ouvertures et saillies en façade

La porte d’entrée au premier niv eau. Des f enêtres pour les tours d’angle au second niv eau.

Systèm es traditionnels de conditionnement de l’air

Le climat de l’île estappelé cinquième saison. Température modérée toute l’année. La cour centrale assure l’aération et l’ensoleillement. Le système constructif f avorise une certaine isothermie.
Systèm es d’approvisionnem ent en eau potable

.

L’approv isionnement en eau potable est assuré par les citernes d’eau de pluie. Les puits phréatiques assurent le reste des besoins.

Systèm es d’évacu ation des eaux...
tracking img