Le groupe auchan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1704 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ICD 3ème année Paris, 18 janvier 2010
NTALAMBOTE Biron
MANAGEMENT ET ORGANISATION
(Le Cas du Groupe Auchan)
Activité 1 : Le Groupe Auchan et son environnement
● Le contexte économique et social qui a permit la création des hypermarchés en France :
Les hypermarchés sont en réalité une version en grande échelle dessupermarchés nés aux USA dans les années 1930, et implantés en France après la Seconde Guerre. Ils sont nés en 1963, sur la banlieue parisienne (Sainte Geneviève-des-Bois, Essonne) quand Carrefour créa son premier hypermarché.
Les années 50/60 voient la démocratisation de la voiture, l’importation de l’American Ways of life (la consommation de masse). La politique de « tout sous le même toit »des hyper, permet d’offrir dans un même point de vente, de l’alimentaire et non-alimentaire, contrairement aux magasins américains de l’époque. Elle permet à son tour des économies d’échelles, en éliminant notamment divers intermédiaires (donc diverses marges) et d’autres frais de fonctionnement (instauration du libre-service). Il est alors possible de casser les prix.
Hormis ses volumes de venteénormes (qui compense les marges), les hypermarchés sont implantés dans les périphériques des villes, et offre un énorme parking, avec une station-service (le coût du carburant y est très compétitif).
Avec toutes ces caractéristiques, innovantes et très avantageuses pour le consommateur de l’époque, le succès des hypermarchés était au rende vous, et les hypermarchés rentrent alors en conflitavec les fournisseurs (marges arrières) et les petits commerçants locaux.

● Le profil sociologique des créateurs d’hypermarchés en France :
Les créateurs des hypermarchés étaient des familles des commerçants. Certains d’entre eux, comme La famille FOURNIER remonte même au début du XIX siècle. La famille Mulliez quant à elle, remonte au 1847. Edouard Leclerc dès 1950 travaille avec sa femme.Le style de management est alors un management traditionnel, fondé sur le pouvoir du patriarche sur le clan familiales), qui délègue à son tour le pouvoir à un des ses fils (souvent le né).
Les familles se montrent alors très dynamiques et avec un grand sens d’affaires. Les générations suivantes agrandissent et diversifiés l’entreprise familiale.

● Les grands principes stratégiques dedéveloppement du Groupe Auchan :
Gérard Mulliez ouvre le 1er magasin Auchan en 1961 à Roubaix, dans une usine textile désinfectée Phildar (de son père) dans le quartier d’Hauts-Champs. Le nom de ce quartier à adopté pour les magasins et légèrement modifié, surtout avec le choix du « A » initial, pour apparaître dans les 1ers places des annuaires et répertoires locales.
Toutefois, face aux débutsdifficiles et improductifs, il est fait appel au Edouard Leclerc, que lui-même avait appris lors de son séminaire aux USA, tenu par Bernardo Trujillo, que lui apprend les concepts de la « grande distribution ». Ses principes sont notamment le libre service, le parking, le « tout sous le même toit », les volumes des ventes énormes, des magasins aux périphériques des villes. Cette stratégie lui permet decasser les prix (mêmes sur des grandes marques), et de devenir un des leadeurs sur le marché local, et à partir de 1971, s’attaquer sur le marché national et international (1981).

● La philosophie (morale) du Gérard Mulliez :
Le discours managérial de Gérard Mulliez, sous-entend une philosophie purement entrepreneuriale et paternaliste, dont le but principal est de créer des richesses. Pour lui,il s’agit aussi plus que des bâtiments, le plaisir de travailler avec des gens. Il a d’ailleurs en 1976 octroyé des actions au personnel. Aujourd’hui, 98% des salariés détiennent près de 15% de l’enseigne.
Nous pouvons alors, parler d’un management social, avec un intérêt personnel pour le bien être de ses salariés.
Activité 2 : De l’usage des théories des organisations dans l’analyse...
tracking img