Le siecle des lumieres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2773 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE SIECLE DES LUMIERES,UN GRAND TOURNANT DE L’HISTOIRE (1670-1820)



Le siècle des Lumières est sans doute le siècle le plus dense, le plus révolutionnaire, le plus novateur dans tous les domaines qui soient : sciences, littérature, arts musicaux, picturaux, architecturaux, vie en société, économie, instruction.
 Découvrir ce siècle c'estdécouvrir les raisons pour lesquelles la France était prise en modèle dans l'Europe entière, c'est comprendre le formidable souffle qui a conduit tout un peuple à la Révolution.
Ce siècle a connu les plus grands hommes, les plus grands penseurs, encore très présents aujourd'hui comme : Voltaire, Rousseau, Diderot, Montesquieu, Beaumarchais, Marivaux.
 La métamorphose a été longue et nous prendronsles limites suivantes : 1715, mort de Louis XIV et 18 brumaire, coup d'Etat de Napolélon.
 Ce courant n'est pas uniquement un courant littéraire : il dépasse toutes les frontières, y compris celles de la France. Les changements qui ont été opérés sont considérables.
 Vous trouverez dans les pages qui vont suivre les différents aspects de ce siècle "éclairé", et les raisons de son succès
*Le contexte historique
* L’évolution des arts et des idées
* Par quoi se caractérise l’esprit philosophique et quels étaient les lieux de rencontre et de culture au XVIII e siècle ?
* Présentation des Lumières.
* Découvertes faites dans le siècle

Contexte historique :

La Régence



Philippe d’Orléans(exerce la régence entre 1715 et 1723)

Après la mort de Louis XIV, en 1715, le sentiment qu'une époque nouvelle va commencer se développe. Les rigueurs imposées par le roi vieillissant et Mme de Maintenon, proche du courant de janséniste*, ont figé la cour, qui ne demande qu'à s'étourdir.
Aussi la Régence, exercée par Philippe d'Orléans(1715-1723) va-t-elle libérer les esprits. Ce dernier est le fils de Philippe d'Orléans, le frère de Louis XIV. Il épouse Melle de Blois, la fille de feu le roi et de Madame de Montespan. Il bénéficie de la cassation du testament du roi de France (qui désignait le duc de Maine, bâtard légitimé, futur régent) par le Parlement pour devenir Régent.
 
Un vent d'irrespect, de fantaisie va souffler surles courtisans : les « roués » (hommes cyniques et séducteurs) aux côtés du Régent vont apparaître et conduiront un mouvement de désacralisation des valeurs et repères du siècle précédent.
 La critique sous toutes ses formes se pratique avec allégresse : Montesquieu publie ses Lettres Persanes, en 1721, qui vise avec son arme satirique le pouvoir religieux et politique ; Voltaire ose despetits vers contre le Régent, qui lui feront connaître un court exil. L'esprit de non-conformisme devient la règle.
Lexique :
Courant janséniste : Courant religieux animé par ses partisans. Piété (actes d’honneur a Dieu extérieurs à la religion) et morale austère parfois pédantes.

Le règne de louis XV
 Le règne de Louis XV est partagé en deux grandes parties bien distinctes. En effet desa prise de pouvoir et durant quelques années il sera très apprécié de sa cour mais sera par la suite méprisé et il finira par mourir dans l’indifférence le 10 mai 1774.

Louis XV
(roi de France entre 1723 1774)

Grandeur :

Le Bien-Aimé, qui ne le restera pas longtemps, est l'arrière petit-fils de Louis XIV.
Il monte sur le trône à 13 ans, mais ce sont le duc de Bourbon,puis le cardinal de Fleury (1726-1743) qui prirent en main la politique lors des premières années de son règne.

Louis XV bénéficie d'un assez long état de grâce de la part du peuple français : son caractère avenant (quand il n'est pas en phase de dépression) et son physique avantageux lui attirent la sympathie. De même les succès militaires pendant les guerres de Succession contre les...
tracking img