Les colchiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (579 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : Les colchiques symbolisent traditionnellement la fin de l’été, l’AUTOMNE
Thème traditionnel : Femme/Fleur
Cependant, ce poème est étrange, original

I.Originalité du poème

1) Renversement de la valeur d’un thème (ou cliché)
- La Colchique est une fleur peu connue
- « couleur de cerne et de lilas » = mauve, violet ð couleur dusemi-deuil (après le noir)
« violâtres » : suffixe à connotation péjorative
- Originalité du Blason féminin : représentation réelle de la femme, avec sa fatigue : « cernes »
La femme est unpoison lent ð ce n’est pas une vision symbolique très élogieuse
- Répétition du verbe « s’empoisonne » à la rime
- La rose est traditionnellement la fleur qui symbolise la beauté,là Apollinaire compare la femme aux colchiques, symboles de l’imperfection.
è Perversion du cliché, du topos

2) Jeu de la forme
- Apollinaire utilise des mots triviaux : « vaches »ou techniques : « vénéneux », qui sont contraires aux principes stylistiques de la poésie
Le terme « joli » est inattendu, en effet il est généralement évité, car trop banal.
Cependant, Apollinaire amontré dans d’autres poèmes qu’il savait utiliser un vocabulaire riche ð c’est donc consciemment qu’il a choisi ces termes-là.
- L’absence de ponctuation entraîne une ambiguïté du sens : «y fleurit tes yeux » ð ?
ð Ambivalence, polysémie
- Liberté de versification : les vers 2 et 3 constituent un alexandrin coupé en 2
La troisième strophe est constituée d’une seule longuephrase ð elle allonge le poème
- L’utilisation du « et » emphatique en début de vers (v7) sert à souligner ce qui suit.
- Les rimes ressemblent à un système connu, sans totalements’y conformer
On peut remarquer la présence de rimes riches à 3 sons
- Jeu avec le sonnet : en rassemblant les vers 2 et 3 qui forment un alexandrin, on remarque que le poème possède les...
tracking img