Les etats unis sont-ils le gendarme du monde?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE SOMMEIL

Présentation globale : (vidéo)

I / Qu’est ce que le sommeil d’un lycéen ?

Introduction :

Tout d’abord, il faut savoir que le sommeil occupe 1/3 de notre vie.
Aussi, le sommeil nous est indispensable. En effet, sans sommeil nous ne pourrions survivre très longtemps. Il est capital et fondamental dans la vie de tout être humain et d’autant plus chez les adolescents qui ontencore besoin des hormones de croissance. C’est hormones sont sécrétées durant le sommeil.

Généralement le sommeil ou la sieste survient après un repas. En effet, après un repas l’organisme est en phase alcaline ce qui veut dire que l’organisme est concentré non pas sur le domaine intellectuel mais plutôt dans le domaine de la digestion.

A) Définition du sommeil :
***
1.1 Qu’est ce qu’unélectroencéphalogramme ?

Définition : définit précédemment, permet de visualiser l'activité électrique globale du cortex cérébral captée par plusieurs paires d'électrodes sur des points standard du cuir chevelu. Au cours d'un cycle de sommeil, on peut voir sur les tracés différents
rythmes associés à des phases comportementales bien précises.

1.1.1 Quelles sont les ondes cérébrales, lesrythmes et les fréquences qui composent les différentes étapes du sommeil ?
-stade 1 : la somnolence 
-stade2 : le sommeil léger
-stade3 : le sommeil profond
-stade 4: le sommeil très profond
-stade 5 : le sommeil paradoxal

• Pour le stade 1, à l’endormissement le rythme alpha disparait

• Pour le stade 2, le sommeil léger se caractérise par la présence de spindles et de complexes Ksur un rythme de fond de fréquences mixtes et peu voltées. Les spindles ou fuseaux de sommeil correspondent à une activité de fréquence comprise entre 11 et 15 Hz de faible amplitude (apparaissant en bouffées de 0.5 à 1.5 sec)

• Pour le stade 3, le sommeil profond, est défini par la présence d’ondes lentes delta diffuses de grande amplitude.
• Pour le stade 4, le sommeil très profondne comporte que des ondes lentes delta diffuses, de grande amplitude, pendant plus de 50% du temps total de ce stade pour chaque cycle.

• Pour le stade 5, le sommeil paradoxal correspond à la réapparition de rythme de fréquence mixte, d’amplitude modérée et des activités plus spécifiques appelées « ondes en dents de scie ».

Les différents rythmes/ ondes/fréquences :

• Lerythme alpha a une fréquence alpha de 8 à 13 c/s, d’amplitude voisine de 50 µV. Il est modulé en fuseaux. L’amplitude peut être très faible, microvoltée, sans caractère pathologique. (Fréquence 8 à 13 Hz)
• Le rythme béta, de fréquence supérieur à 13c/s (de 14 à 45 c/s). Il a une amplitude faible (inférieur à 20 µV), il est masqué par le rythme alpha. (Fréquence 14 à 30 Hz)
• Lerythme thêta, de fréquence 4 à 7 c/s est en faible quantité. Un rythme thêta abondant ou asymétrique chez le lycéen éveillé est anormal. (Fréquence inférieur à 3 Hz)
• Le rythme delta de fréquence inférieur à 3.5 c/s n’est pas observé chez l’adulte éveillé. Un rythme delta présent de manière diffuse chez un lycéen éveillé, a toujours une valeur pathologique. (Fréquence 3.5 à 7 Hz)(EEG avec sa doc)
[pic]
Le sommeil est constitué d'une succession de cycles qui s'enchaînent tout au long de la nuit. Chaque cycle comporte plusieurs phases et est précédé d'une période d'éveil calme, plus ou moins longue, préparant l'endormissement. ***
[pic]

[pic]

L’hypnogramme :

Si nous analysons de manière chronologique un hypnogramme typique comme celui ci-dessous,on remarque qu’après quelques minutes d’endormissement, nous glissons de plus en plus profondément dans ce qu’il est convenu d’appeler le sommeil lent : d’abord le sommeil lent léger (stade 1 et 2), puis le sommeil lent profond (stade 3 et 4).

Aussi, dans cet hypnogramme, il y a la présence de cycles récurrents dans la succession des différents stades de sommeil. Chaque descente en sommeil...
tracking img