Les rois de france 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (657 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Rois de France 1ère partie

Introduction :

La France n'a plus de rois depuis plus de 150 ans. Les rois ont laissés de nombreuses traces dans la culture française. Pourtant, les rois deFrance sont souvent mal connus. Ils ont régnés plus de 1300 ans, soit presque dix fois plus longtemps que les 5 républiques. Ils ont marqué le destin d'un pays, au point qu'on a pu affirmer que ce sont lesrois qui ont fait la France.

La succession :

La royauté française est héréditaire. Certes, en quelques rares occasions, les grands seigneurs du royaume eurent à désigner un roi. Mais ilsprivilégiaient, en règle générale, des prétendants appartenant aux familles royales.
Si bien que seules quelques dynasties ont régné : Mérovingiens jusqu'en 751, Carolingiens jusqu'en 987 et Capétiens, cesderniers ayant régné par branche directe jusqu'en 1328, puis par d’autres branches (Valois, Bourbons, Orléans) jusqu'en 1848.

Le droit d'ainesse : Les premiers rois : Mérovingiens et Carolingienspartageaient leur royaume entre leurs fils, n'hésitant pas à diviser le pays en plusieurs petits royaumes. Il n’était pas rare de voir monter sur le trône un enfant. Quand aux Capétiens, ils ont pourprincipe qu’un seul fils succède sur le trône et récupère l'héritage. Les cadets peuvent obtenir une terre, mais ils sont exclus de la royauté. Cette situation d'exclusion pouvait les amener àcomploter contre l'héritier légitime, afin d'obtenir la maîtrise du royaume.

Disposant souvent de nombreuses épouses, les premiers rois eurent tous au moins un fils pour leur succéder. Le roi était avanttout un chef de guerre.

Les femmes ne pouvaient pas régner, Mais cela ne les a pas empêchées de jouer un rôle dans l'histoire de la monarchie : elles pouvaient participer à la régence et augouvernement lorsque le roi en était incapable, pendant son enfance ou ses absences. La reine, en tant qu'épouse du roi, pouvait influer sur sa politique.

Le sacre :

La religion chrétienne était liée...
tracking img