Low cost

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 61 (15051 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
rapport low costConseil national du tourisme
Section des politiques territoriales et du développement durable
____________________________________________________________

____ Président : Martial SADDIER, Député de Haute Savoie, Maire de Bonneville, Président de l’Association nationale des élus de la montagne Président délégué : Jean Pierre SERRA, Président de la FNCDT

Impact des coûts detransport sur le développement touristique des Territoires, en particulier celui des vols

« low cost »
FEVRIER 2008 Président du groupe de travail : Jacques SABOURIN, délégué général Union des aéroports français Rapporteur : Michel SOCIE Inspecteur général de l’Equipement

Préambule
Monsieur Luc CHATEL, Secrétaire d’Etat chargé de la Consommation et du Tourisme a demandé en novembre 2007à la section des Politiques territoriales et du développement durable du Conseil national du tourisme d’étudier « l’impact des coûts de transport sur le développement touristique des territoires, en particulier celui des vols « low cost ». Dans un premier temps, le groupe de travail s’est attaché à traiter l’impact de l’activité des compagnies aériennes dites « low cost » ou « à bas coût » selonla terminologie adoptée en France. Cette étude, après un bref rappel historique sur la mise en œuvre du low cost en Europe, présente la situation de ce type d’exploitation sur les aéroports français, elle dégage les avantages et les risques de cette desserte pour le développement touristique des territoires. Après analyse des contraintes au développement de cette activité, l’étude examine lespropositions concernant l’appui à donner à ce secteur. Seront dans ce cadre : analysés les derniers rapports de l’Assemblée nationale et ceux remis au Gouvernement par MM. Beigbeder et Attali. recueillis l’avis des organismes concernés de l’industrie touristique et aéronautique.

Le groupe de travail formule enfin ses propres recommandations pour un développement durable de cette activité dans uncadre concurrentiel transparent. Pour la réalisation de ce rapport, le groupe de travail a pris connaissance des études disponibles sur le sujet et a auditionné les principales personnalités et organismes assurant le suivi de cette activité, dont la liste figure en annexe. Il est enfin rappelé que les passagers aériens (pax), étant comptabilisés au départ et à l’arrivée dans les aéroports, il estnécessaire de diviser par deux leur nombre afin d’obtenir celui des touristes.

3

sommaire

5

Préambule............................................................................................................................3 Synthèse ...............................................................................................................................9 Résumé desrecommandations..........................................................................................11 1 Un bref rappel historique permet de remettre en perspective l'exploitation des compagnies à bas coûts («low cost»). ...............................................................................14
1.1 Les critères de l'exploitation «low cost»........................................................................ 14 1.1.1 Il n’y a pas de définition du «low cost» mais un ensemble de critères permettant de caractériser ce type d’exploitation................................................................................................14 1.1.2 Le marché européen des «low cost» est relativement récent mais il est en forte progression, favorisée par la libre circulation dans une Europeélargie....................................15 1.1.3 Les compagnies «low cost» ont des stratégies et des pratiques commerciales qui diffèrent sensiblement..................................................................................................................................17 1.1.4 Les grandes compagnies «low cost» « s'européanisent » en créant des bases hors de leurs pays d'origine....
tracking img