Madame bovary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Petit Echo de la Mode a été fondé en 1880 par Charles Huon de Penanster, succédant au Petit Journal de la Mode qui n’était tiré qu’a quelquesmilliers d’exemplaire.
Ce magazine témoigne d’une nouvelle forme de presse féminine, familiale et pratique marquée par les débuts de la civilisationindustrielle et le développement de l’instruction sous le Second Empire.
Le tirage du magazine passe de 5000 à 100 000 exemplaires en 1887, aprèsl'insertion d'un roman-feuilleton imprimé sur des pages détachables.
En 1893, l’ajout d'un patron gratuit fait monter le tirage à plus de 200 000exemplaires.
Dès 1900, ce titre atteint un tirage de 300 000 exemplaires.
Après la Libération, le magazine connaît une progression fulgurante :Le Petit Echo de la Mode, redevenu un hebdomadaire en 1947, passe de 1 200 000 exemplaires à 1 500 000 exemplaires à l'automne 1950.
Il doit sonsuccès à son caractère pratique destiné à aider les mères de famille dans leur vie quotidienne mais aussi à des rubriques inédites : courrier du cœur,éducation des enfants, loisirs, aménagement de la maison, santé …
Mais voilà, l’émancipation des femmes fait qu’elles n’ont plus le temps decoudre. L’invasion de la télévision fait qu’elles n’ont plus envie de lire. Face à la crise générale de l’imprimerie de presse, la concurrence, et latélé, les Editions Montsouris capitulent. Le magazine fût acquis par plusieurs éditeurs, mais néanmoins il connait ses dernières parutions en 1893.
tracking img