Management de projets

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (784 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La gestion de projet : courant mécaniste
Un premier courant, dans les années 1980, lié au PMI, traduit ce courant techniciste. Les
travaux de Pinto (Pinto et Slevin, 1988) font référence même siprogressivement l’auteur
introduit des facteurs humains dans ces dispositifs techniques. Les projets réussis, entre autres
ceux de la défense américaine, sont souvent analysés et disséqués sousforme de bonnes
pratiques. La croyance est forte à cette époque qu’il est possible de diffuser les outils
standardisés de gestion de projet au sein des organisations hierarchico-fonctionnelles.Les
systèmes de contrôle de gestion viennent renforcer ces dispositifs de maîtrise du projet. Le
projet n’est quasiment pas contextualisé et encore moins replacé dans une vision dynamique
del’environnement. L’école mécaniste a répondu en quelque sorte à la problématique des
coopérations partenariales avec des sous-traitants en diffusant une norme de conduite de
projet imposée par le PMI.Néanmoins, la méthode du chemin critique en anticipant les aléas
possibles (et connus) tente de remédier aux dysfonctionnements envisageables lors de la
planification des tâches. Au fil dutemps, le repérage des dysfonctionnements et la volonté de
gagner du temps dans le développement de nouveaux produits vont cependant amener les
managers japonais à initier de nouvelles pratiques dumanagement qui seront qualifiées par
d’autres d’ingénierie concourante.
1.4. L’ingénierie concourante : une combinaison de facteurs « soft » et « hard »
Le modèle de la concourance, issu del’observation de firmes japonaises performantes, a
permis l’évolution de la gestion de projet. Il s’agissait de transformer globalement
l’organisation afin d’accélérer le développement des projets.L’ingénierie concourante (IC
désormais) est apparue à la fin des années 1980. La nécessité d’innover était de plus en plus
pressante en raison d’avantages concurrentiels de moins en moins...
tracking img