Marche financiere international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2839 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Exercices sur le marché des changes Q1- Le marché des changes à court terme - Noircir la case appropriée (Vrai ou Faux) V
1 Une politique protectionniste peut initialement avoir pour but de diminuer le taux de chômage au Canada à court terme. Vrai, c’est habituellement l’objectif des politiciens, mais l’effet du protectionnisme sera probablement faible voir nul (ou même néfaste) à long terme.Donc ce n’est pas une très bonne idée. Normalement si le taux d'intérêt canadien est plus élevé que le taux américain, le dollar canadien va se déprécier par rapport au dollar US. Faux, comme le taux d’intérêt canadien sera relativement plus élevé, à cause de la mobilité des capitaux financiers, la demande pour les titres canadiens devrait augmenter, ce qui de fait fera augmenter la demande dedollars canadiens (si l’on veut obtenir des titres canadiens on doit avoir des dollars canadiens) et ainsi augmenter le taux de change nominal du dollar canadien (appréciation du $CAN). Si on augmente les tarifs sur les importations, le dollar va se déprécier. Faux, initialement la demande nette de $CAN pour fin d’exportation nette sera augmentée puisque les importations seront contraintes et diminuéesinitialement IM↓, les exportations nettes subiront ainsi des pressions à la hausse (EX – IM↓)=XN↑ et cela fera augmenter le taux de change nominal e et réel E. L’appréciation du $CAN qui se produira très rapidement entraînera des pressions pour diminuer les exportations et augmenter les importations, le tout faisant en sorte que les XN restent inchangées à moyen terme. Ceteris paribus. Uneexportation de TV japonaises implique un débit (-) dans la balance des paiements canadienne. Vrai, les japonais qui exportent des téléviseurs au Canada implique un paiement des canadiens, c’est donc un débit (-), une sortie de fonds dans la balance des paiements canadiennes que l’on enregistre aux importations. Par contre, du côté japonais on enregistrerait un crédit (+) dans la balance des paiementsjaponaise dans la section exportations. Un crédit (+) dans la balance des paiements est relié à une offre de dollars canadiens. Faux, un crédit (+) dans la balance des paiements est relié à une entrée de dollars canadiens (exemple : une exportation canadienne qui entraine un paiement). Un crédit est donc relié à une hausse de la demande de $CAN. Un achat de nouveaux titres boursiers de Nikon (japon)par des canadiens implique un crédit (+) dans la balance des paiements. Faux, un achat de nouveaux titres boursiers de Nikon (japon) par des canadiens implique une sortie de fonds du Canada, c’est donc un débit (-) que l’on note dans la balance des paiements canadienne. L’offre de $CAN augmente (puisque la demande de yen augmente) ce qui aurait tendance à déprécier le $CAN, e↓. Si on augmente lestarifs sur les importations, l'efficacité économique mondiale augmente. Faux, de façon générale plus on entrave le « vrai et juste » libre échange, moins l’on pourra bénéficier des économies d’échelle et des avantages comparatifs qui résultent de la spécialisation. De plus, les signaux des prix relatifs de l’économie de marché seront faussés ce qui entraîne des inefficacités. Cela ne veut pasdire non plus que le libre échange est parfait, mais il a certainement beaucoup d’avantages.

F

☻ O

2

O ☻

3

O ☻

4

☻ O

5

O ☻

6

O ☻

7

O ☻

1

8

9

10

11

12

14

Si le Canada veux maintenir un taux de change fixe à e=0.92 par rapport au $ US, s’il y a des pressions à la baisse sur le dollar canadien, la Banque du Canada peut acheter des $USpour soutenir le dollar canadien. Faux, c’est une question d’offre et de demande (du $CAN). Si e, le prix du $CAN en $US, subit des pressions à la baisse la façon de l’augmenter est d’augmenter la demande de $CAN (en achetant des $CAN, en se départissant de réserves de $US par exemple) ou de diminuant l’offre de $CAN (en retirant des $CAN du marché en imprimant moins de monnaie canadienne par...
tracking img