Marche telephonie mobile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (274 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DOCUMENT
L’innovation financière a-t-elle été discréditée ?

A Moscou – Les sceptiques de la libéralisation et de l’innovation financière ont été confortés par la crisedu marché mondial du crédit, qui a éclaté en 2007, quand le problème des subprimes a fait sa première apparition aux USA. Les sceptiques ont-ils raison ? Faut-ilinterrompre la libéralisation et l’innovation financière pour éviter que des crises telles que le désastre des subprimes soient récurrentes ?

Le marché tout entier des subprimesest une innovation de ce siècle, le mot « subprime » n’existait dans aucune langue avant 1994, il a été construit d’une certaine manière comme une option ajustable sur lestaux d’emprunt, une sorte d’obligations de la dette croisées avec un investissement structuré. Auparavant, les investisseurs privés ne prêtaient pas aux emprunteurs dontles antécédents de crédits étaient en dessous de la prime.

Mais il semblerait que la crise actuelle est due, du moins en partie, à l’innovation financière, lalibéralisation des marchés financiers a été montré comme une bonne chose globalement. Une étude publiée en 2005 par les économistes Geert Behert, Campbell Harvey et Christian Lundbladmontre que quand les pays libéralisent leur bourse, ce qui leur permet d’agir librement sans intervention du gouvernement, la croissance économique augmente en moyenne d’unpourcent par an. La croissance la plus forte tend à être associée à un boom de l’investissement, qui a tour de rôle semble être propulser par le faible coût du capital pourles entreprises.

Bien sûr, pendant que ces arrangements financiers compliqués nous permettent d’avancer économiquement, ils peuvent aussi créer des risques. [ … ]
tracking img