Marie d'appolinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (752 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le poème Mai se trouve dans la section des poèmes des rhénanes du recueil Alcools d’Apollinaire.
ai se présente sous la forme de 4 strophes d’alexandrins. Les rimes sont embrassées, riches(rosiers/osier) et suffisantes (montagne/s’éloigne).
Le titre place le poème dans le temps.

- Un amour impossible,
- passage du temps et des sentiments opposé à une idée de permanence.

MAI
Le mai lejoli mai en barque sur le Rhin
Des dames regardaient du haut de la montagne
Vous êtes si jolies mais la barque s'éloigne
Qui donc a fait pleurer les saules riverains
Or des vergers fleuris sefigeaient en arrière
Les pétales tombés des cerisiers de mai
Sont les ongles de celle que j'ai tant aimée
Les pétales flétris sont comme ses paupières
Sur le chemin du bord du fleuve lentement
Unours un singe un chien menés par des tziganes
Suivaient une roulotte traînée par un âne
Tandis que s'éloignait dans les vignes rhénanes
Sur un fifre lointain un air de régiment
Le mai le joli mai aparé les ruines
De lierre de vigne vierge et de rosiers
Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers
Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes
Apollinaire, Alcools

le ton du poèmeest lyrique
1ère strophe :

Cette strophe traite d’une rencontre impossible. Tout paraît annoncer une idylle printanière : Vers 1  on est en mai, le jeune homme passe « en barque sur le Rhin ».Vers 2, des « dames » regardent et le vers 3 marque l’exclamation admirative du jeune homme face à leur beauté « Vous êtes si jolies ».
Mais au vers 2, les femmes sont inaccessibles et, au vers 3, « labarque s’éloigne »  la rencontre est impossible.
Le jeune homme accepte son destin, mais, sur la rive, les arbres déplorent à sa place les amours impossibles : « qui donc a fait pleurer les saulesriverains ».

2ème strophe :

Evocation allusive de la femme aimée.
Passé composé « celle que j’ai tant aimée » au vers 7  l’amour est fini. Le souvenir demeure « figé en arrière ». Le souvenir...
tracking img