Marivaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Marivaux observe attentivement les réalités de la vie. Il écrit des romans mais surtout des pièces de théâtre s'inscrivant dans les traditions de la Commedia dell'Arte. Il fut séduitpar le comique mais rejeta le classicisme.
L'Ile des esclaves n'échappe pas à cette règle. Ce fut sa première comédie sociale où le dramaturge met en scène une situation cocasse et inattendue : cellede maîtres et de serviteurs qui sont jetés par une tempête sur une île peuplée d'anciens esclaves..
Trivellin, dans la scène 2, a dicté la règle de l’échange d’identité : c’est-à-dire l’échange desnoms, vêtements et conditions. On assiste ici à l’examen du comportement d’Euphrosine par sa servante. Le but est de faire prendre conscience à la jeune coquette de ses « torts » et de ses « ridicules».

1 - Une situation carnavalesque
Monopolisation de la parole par Cléanthis (inversion des rôles)
- Théâtre dans la théâtre : Cléanthis, actrice ; Trivellin, metteur en scène ; Euphrosine,spectatrice.
- Cléanthis joue plusieurs rôles (économie de personnages) : la réussite de la scène est basée sur le jeu de Cléanthis et son habileté.
- Jeu des pronoms : - je = Cléanthis ou Euphrosine ;Euphrosine ou invités ; on = invités et Euphrosine.
- « On » : maîtresse. On est face à une inversion des rôles. Par l’intermédiaire de ce pronom, Cléanthis va jusqu'à priver sa maîtresse de sonidentité.

2 - L'art du portrait
- Phrases brèves : vivacité.
- Enchaînement rapide des actions ou des pensées d’Euphrosine.
- Cléanthis ne juge pas, elle dresse le portrait d’une femme coquettesoucieuse de l’impression qu’elle donne.
- Portrait cruel et sévère, très différent de celui dressé par Arlequin.
- Cet extrait montre que Marivaux ne veut pas bouleverser l’ordre social, puisque iciCléanthis adopte le même comportement que sa maîtresse.

3 - La satire
- Tonalité satirique = désir de vengeance chez Cléanthis.
- Satire de la coquetterie et des protocoles mondains.
- Faire des...
tracking img