Marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10886 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marketing est si fondamental
qu’on ne saurait le regarder
comme une fonction séparée. Le marketing est toute l’entreprise considérée du point de vue de son résultat final , c’est-à-dire du point de point de vue du consommateur.
Peter F. Drucker

Section 1 : Notion sur lemarketing
1. : Définition du marketing :
Il existe deux sortes de définitions du marketing. Celles qui mettent l’accent sur le rôle sociétal et celles qui optent pour une orientation managérial.
Dans sa dimension sociétale est la suivante :
« Le marketing est le mécanisme économique et social par lequel individus et groupes satisfont leurs besoins et désirs au moyen de la créationet de l’échange avec autrui de produits et services de valeur ».
Dans sa dimension managériale, le marketing a souvent été assimilé à « l’art de vendre ».
Mais certains découvrent avec surprise que l’aspect le plus important du marketing n’est pas la vente, qui ne représente que la partie émergée de l’iceberg.
L’American Marketing Association définit ainsi le marketing :« Le marketing consiste à planifier et mettre en œuvre l’élaboration, la tarification, la communication, et la distribution d’une idée, d’un produit, ou d’un service en vue d’un échange mutuellement satisfaisant pour les organisations comme les individus"
. Le marketing sert à définir, concevoir et promouvoir profitablement dans un contexte concurrentiel des produits adaptés en permanenceaux besoins et attentes de la clientèle solvable ciblée et aux contraintes de l’environnement.

On cherche à augmenter la notoriété du produit, à développer l’intention d’achat et à fidéliser au maximum le client. Le produit pouvant être un bien ou un service. Les ventes de biens sont en outre de plus en plus entourées de services qui accroissent la valeur ajoutée, donc le prix de vente final.On va pour cela concevoir le produit (prototypes, préséries) ou le service, étudier les différentes contraintes (économiques, technologiques, juridiques, institutionnelles, concurrentielles). Cette démarche est liée à celle de l’innovation produite, avec un poids croissant de la recherche qualitative.

Dans le cas de satisfaction de besoins non solvables, on peut considérer cette approchemarketing comme la publicité nécessaire à la création d’un portefeuille de nouvelles clientèles : le produit / service est gratuit au départ, mais devient ensuite payant.

Selon Peter Drucker, un grand théoricien du management :
« On aura toujours besoin, on peut le supposer, d’un effort de vente. Mais le but du marketing est de rendre la vente superflue ; il consiste à connaître etcomprendre le client à un point tel que le produit ou le service lui convienne parfaitement et se vende lui-même. Dans l’idéal, le marketing devrait avoir pour résultat un client prêt à acheter. Tout ce dont on a alors besoin c’est de rendre le produit ou service disponible. »

1.2 : le rôle du marketing :

L’entreprise est aujourd’hui confrontée à un triple défi : la globalisation, le progrèsTechnologique et la déréglementation.
▪ le marketing consiste à créer, promouvoir et distribuer des biens et services de valeur pour autrui.
▪ Il a pour rôle de réguler la demande, c’est-à-dire d’influencer son niveau, son moment d’expression et sa structure.
▪ Il s’efforce de comprendre les besoins, désirs et exigences de la demande.
▪ Il s’efforce d’obtenir une réponsecomportementale : un achat, un vote, une participation active, l’adoption d’une cause.
▪ Le marketing relationnel a pour but d’établir des relations de long terme mutuellement satisfaisantes entre les principaux auteurs d’un marché-clients, fournisseurs, distributeurs- afin d’engendrer et de conserver la préférence commerciale. Le but ultime est d’aboutir à un réseau, véritable actif de...
tracking img