Maximilien marie isidore de robespierre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (940 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Maximilien Marie Isidore de Robespierre, né le 6 mai 1758 à Arras (Pas-de-Calais), fut guillotiné le 10 thermidor an II (28 juillet 1794) à Paris place de la Révolution (aujourd’hui place de laConcorde). C'était un homme politique français, chef des Montagnards, il incarna la « tendance démocratique » jusqu’au-boutiste de la Révolution française. Il reste également l’un des personnages lesplus controversés de cette période, surnommé « l’Incorruptible » par ses partisans, « la chandelle d’Arras » par ses opposants royalistes puis « dictateur sanguinaire » pendant la Terreur.
I. LAFORMATION ET L’ENTRÉE EN POLITIQUE.
Fils de François de Robespierre et de Jacqueline Marguerite Carraut née en 1758 à Arras, décédée le 16 juillet 1794 à Paris. Il était l’aîné d’une famille de quatreenfants : il avait un frère Augustin Robespierre et deux sœurs Charlotte Robespierre et Henriette Robespierre. Sa famille paternelle était de bourgeoisie, ses grands-parents maternels étaient simplesbrasseurs à Arras. Il fit de brillantes études au collège Louis le Grand où il eut pour condisciples Camille Desmoulins et Louis-Marie Stanislas Fréron, il exerça d’abord la fonction d’avocat aubarreau d'Arras, comme son père et son grand-père. Imprégné des idées des philosophes du XVIIIe siècle, notamment de Rousseau, il participa à la vie politique dans sa province, puis ensuite à Paris commedéputé du Tiers état pour l’Artois aux États généraux de 1789, ensuite à l’Assemblée constituante où il fut l’un des rares défenseurs du suffrage universel et de l'égalité des droits. Il y prononça undiscours pour l’abolition de la peine de mort, resté célèbre. Membre du Club des jacobins, il en était le principal animateur, partisan d’une démocratie intégrale, tout en restant favorable à unemonarchie absolue et droit divin. Il participa à l’élaboration de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen ainsi qu’à la première constitution française en 1791. On lui donne le surnom...
tracking img