Mes devoirs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (302 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PHILOSOPHIE

-------------------------------------------------
Chapitre 1 : L’Homme a-t-il une culture ou bien est-il un être de culture ?

« Avoir une culture »,« appartenir à une culture » : dans ses deux expressions, la notion de culture à des sens différents. L’Homme est un être de culture car il possède des facultés qu’il doit cependantdévelopper en société, par la transmission de savoir et de pratique. Le langage est le propre de l’Homme, mais n’est pas inné, il s’apprend. Cette faculté nous permet d’évoluer etd’appartenir à une civilisation, et nous donne la possibilité de créer tout ce qui nous manque (outils…)

I. L’homme a-t-il une nature ? (L’existentialisme de SARTRE)

Lecoupe papier est fabriqué conformément à sa nature / définition, qui est aussi sa finalité (couper du papier). Son existence est aussi son matériau dans lequel il est fait(fer,…) qui est défini par sa nature. L’existence du coupe papier est nécessaire donc il ne peut être autrement. (Ex : si le coupe papier n’a plus de lame tranchante, il n’est plus uncoupe papier)

Le nécessaire s’oppose donc a contraignant. (Ex : les vérités de raison sont nécessaires, et les vérités historiques sont contraignantes).

La nature del’homme est une définition, une propriété commune a l’espèce humaine. Ces propriétés sont : les hommes sont vertébrés et d’ôter du langage.

II. En quoi l’homme se fait-il parla culture, en quoi la culture est une dénaturation ?

L’homme n’a pas de nature car il n’a pas d’instinct, quo peut se comparer a des instruments.
La culture marquel’invention.

Le langage : aptitude à formuler des énoncés sensé en combinant librement des signes. Le nombre de signe est fini alors que les énoncés eux sont infinis.
tracking img