Moise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1734 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Moise, fils de Pharaon
Les Hébreux en Egypte A la suite de Joseph, descendant d'Abraham et célèbre ministre de Pharaon, le chef des Egyptiens et de nombreuses tribus ont quitté le pays de Canaan et sont venus s'installer en Egypte. Là, la terre est riche et la nourriture abondante. Pendant plusieurs siècles, les tribus vivent tranquillement au milieu des Egyptiens, on les appelle les Hébreux. Lanaissance de Moise Pharaon est inquiet, les Hébreux sont trop nombreux, ils deviennent trop puissants. Pharaon les oblige à devenir ses esclaves et décide de faire tuer tous les garçons nouveaux nés pour que le peuple ne grandisse plus. Un jour, une femme du peuple hébreu cache son bébé dans une corbeille et le dépose au bord du fleuve Nil. Elle espère qu'une Egyptienne le trouvera et le sauvera.La fille de Pharaon trouve l'enfant, en prend soin et l'appelle Moïse, ce qui veut dire « sauvé » des eaux. C'est ainsi que le fils d'une esclave grandit comme un prince à la cour de Pharaon. Note : Ramsès 2 est le pharaon qui règne sur l'Egypte au temps de Moise, c'est à dire au 13ème siècle avant Jésus Christ. C'est un grand guerrier:ses conquêtes vont jusqu'en Asie. Il fait aussi construiredes temples somptueux pour les dieux des Egyptiens. Il fait agrandir les temples de Karnak et de Louxor et fait sculpter de gigantesques statues de pierre. On dit qu'il vécu près de 70 ans, et qu'il a eu plus de 200 enfants.

Moise, chef des Hébreux
Moise, le jeune Hébreu sauvé par la fille de Pharaon, grandit à la cour. Il connaît les malheurs de son peuple, esclave et écrasé par le travail. Unjour, Moïse tue un Egyptien qui maltraite un Hébreu. Moise s'enfuit dans le désert pour ne pas être arrêté. Le buisson de feu Moise devient berger. Un jour, alors qu'il garde les troupeaux dans la montagne, il voit un buisson qui flambe mais ne brule pas. Il s'approche et entend une voix qui dit : « Je suis le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, j'ai vu les malheurs de mon peuple, j'ai entenduses plaintes, va dire à Pharaon qu'il libère mon peuple et le laisse partir d'Egypte. Moise se croit incapable d'une telle mission. Mais Dieu dit à Moise : « Tu parleras en mon nom ; tes frères hébreux t'écouteront et Pharaon verra ma puissance ». Alors Moise demande à Dieu son nom. Note : La Bible raconte que Dieu a donné à Moise son nom, comme on donne son nom à un ami. Ainsi, Moise peut appelerDieu et lui parler. Ce nom s'écrit « YHVH », quatre consonnes. Ce nom signifie « Je suis » ou « Je suis celui qui suis ». Par respect, ce nom était très rarement respecté. On disait « le Seigneur ». Pharaon se moque du dieu de Moise

Moise part en Egypte demander à Pharaon la liberté des Hébreux, mais Pharaon refyuse de laisser partir les esclaves qui construisent ses temples. Il ne craint pasla colère du Dieu de Moise : les dieux égyptiens le protègent. Moise menace Pharaon de grands malheurs. Des milliers de grenouilles, de moustiques, de sauterelles envahissent le pays et les eaux du Nil se changent en sang. Pharaon ne s'inquiète pas ; il pense que Moise est seulement un bon magicien. Moise demande aux Hébreyux se préparer : « Faites vos paquets, chaussez vos sandales et mangezdebout, soyez prêts à partir. » Moise annonce à Pharaon la dernière catastrophe : la mort des fils aînés des Egyptiens. Devant la mort de son propre fils, Pharaon prend la peur. Puisque les Hébreux veulent s'en aller, qu'ils partent vite ! Note : Les Hébreux ne sont pas des marins, ils ont peur de la mer qu'ils croient infinie et sans fond. C'est la même chose pour la mort : ils savent qu'ils finironttous par mourir mais ne savent pas si la mort a une fin. Pour eux, la mer et le symbole de la mort. Les Hébreux comprennent que c'est Dieu qui leur a fait traverser la mer à pied sec et leur a permis d'arriver vivants de l'autre côté. Il les fait passer à travers le symbole de la mort et restent vivants. Auparavant ils étaient esclaves, leur liberté était morte ; après ce passage, cette « Pâque...
tracking img