Mondialisation fiche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (803 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Bretton –Woods n’a réellement fonctionné que de 1950à 1971 . Il fonctionne selon le principe d’indifférence bienveillante selon lequel la valeur de la monnaie de référence mondiale ,le dollar,devait rester immuable et à ce titre garantir le fonctionnement même du système. Ce système des parités fixes est détruit suite à la dévaluation du dollar et l’arret de sa convertibilité par le coupNixon de 1971. Les accords de Kingston(Jamaique) opèrent le passage au système des taux de change flottants. Et d’où 3 conséquences :
* Les monnaies deviennent des produits spéculatifs dont le prixvarie au même temps que n’importe quelle marchandise. Onc ceci créé une compétition inédite vu que les prix des produits dépendent intrinsèquement de la valeur des monnaies. L’économie devientforteet spéculative : les opérateurs des marchés tiennent compte de la situation économique des pays
* Extrême fluidité des mouvements financiers internationaux (eurodollars, pétrodollars,narcodollars). De plus les Bourses sont constamment interconnectées grâce à la révolutions des télécommunications dans les 80’s et internet dans les 90’s. Mais cette abondance de capitaux a un effet pervers :situation inflationniste mondiale mais elle acceptée car génératrice de croissance.
* Endettement des grandes nations par exemple : double déficit aux E.U : déficit budgétaire et déficitcommercial

2) croissance ralentie :
Demande insuffisante en relation avec la diminution du taux d’investissement des firmes (grand écart entre la croissance potentielle et la croissance réelle), enrelation aussi avec les politiques monétaires restrictives des années 1980 et 1990 en Europe(alors que la politique monétaire au E.U est expansive et ajuste croissance potentielle et réelle). De plusles économies deviennent interdépendantes et les déséquilibres des balances significatives et les Etats ont donc du mal à contrôler l’augmentation e la demande des ménages, d’autant plus que les...
tracking img