Mulard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’élevage du canard mulard destiné au gavage

J.L. GUERIN

Le canard mulard : présentation
Hybride stérile croisement Mâle Barbarie x Cane commune
• Mâles : gavage => Foie gras • Femelles : éliminées ou Canettes à rôtir

> 95% de la production de foie gras

Objectifs zootechniques
Entrée en gavage vers 12-13 sem Poids du Prêt-à-gaver (PAG) : 3.8-4.5 kg IC en élevage : 3.8-3.9 Gavagependant 12-15 jours (2 repas/jour) Poids à l’abattage : 5.2-5.5 kg Poids de foie : >300g, objectif 560-600g Poids de magret : >260g, objectif 350g Quantité de maïs en gavage : 10-14 kg

courbe de croissance théorique du canard mulard pendant la durée d'élevage poids (g)

4500 4000 3500 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 7

âge (j)

14 21 28 35 42 49 56 63 70 77 84 91

Itinéraire techniqueUtilisation des mâles uniquement Élevage 0-12 semaines
– Démarrage en bâtiment – Sortie sur parcours – Finition

Gavage en salle de gavage 12-15 jours

Principes de l’élevage
Objectifs : obtenir 1 canard capable de transformer au cours du gavage du maïs en foie gras de qualité, cad 1 canard sans trouble
locomoteur, au développement musculaire suffisant, avec 1 plumage correct, 1 œsophagedilaté, 1 gésier développé, 1 foie non stéatosé et indemne de parasite

Préparation au gavage
– Éducation du comportement alimentaire – Stimulation du fonctionnement hépatique – Préparation des hépatocytes à la surcharge

Phase de démarrage (0 à 2-4 sem)
En canetonière puis possible pré-parcours Alimentation démarrage à volonté 1 mangeoire/50-70, 1 abreuvoir/100 Densité : 40-50 canetons/m2au début
Âge (jour) Sous radiant
1 7 14 21 28 35 33 30 28 25

Température (°C) Ambiance
28 25 22 20 18-20

Canetons mulards au démarrage : noter la présence de petits matériels d’alimentation et d’abreuvement

© ENVT, clinique aviaire

© ENVT, clinique aviaire

Canetons mulards au démarrage

Phase de croissance (4-8 sem)
Accès à un parcours extérieur avec ou sans abri (« tunnel») Densité : 7 canards/m2 Alimentation « à volonté » Points d’alimentation
– À l'intérieur du bâtiment – Ou, sur le parcours, protégés des oiseaux sauvages

Canards mulards sur parcours

© JY Douet, ENVT

© ENVT, clinique aviaire

Abreuvement sur parcours : noter ici la compétition pour accéder aux abreuvoirs

Alimentation sur parcours : l’accès aux mangeoires peut être limité enrabattant les volets latéraux et permettre ainsi le rationnement en prégavage

© ENVT, clinique aviaire

j

Phase de finition (9-12 sem)
Logement : idem phase de croissance Préparation au gavage avec souvent un rationnement alimentaire
– Rationnement horaire : limite le temps d’accès au nourrisseur, à volonté en temps limité – Rationnement quantitatif : restriction alimentaire conduisant lesanimaux à s’alimenter rapidement lors de la distribution (risque de limitation trop forte des apports)

Gavage (1)
Principe
• Forçage alimentaire • Ration hyperénergétique et hypoazotée • Seuls les mâles sont gavés

Processus réversible : STEATOSE

Alimentation : MAÏS
• 87 % d’amidon • Riche en biotine disponible • Carencé en facteurs lipotropes (Méthionine) => limite l’exportation deslipides et favorise le stockage hépatique • Distribution grain entier ou pâtée (grain broyé)

Gavage (2)
Pratique
• Courbe de gavage :
– Repas : 250 à 500g, 2 repas par jour – Quantité totale : 800g / j / canard

• Plusieurs modèles : les + performants sont les modèles palier tardif, linéaire, et palier de 4 repas • Eau à volonté

Logement
• Parcs collectifs : 10 canards / caillebotis •Epinettes : Cages pour 3-4 animaux • Cages individuelles : appelé à disparaître (réglementation)
– Ergonomie et vitesse de gavage – Associé au gavage hydraulique – Augmentation de la taille des ateliers

Salle de gavage

© ENVT, clinique aviaire

Canards mulards en gavage logés dans des cages individuelles : la législation prévoit l’interdiction de ce type de logement

© ENVT,...
tracking img