Nespresso

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4342 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Note de synthèse Novembre 2009 Coffee
Note de synthèse Café

Enjeux du commerce ACP-UE dans le secteur du café
Table des matières
1. Principaux enjeux pour les pays ACP ................................................................................2 2. Développements récents .....................................................................................................3
2.1.Production, commerce et consommation ..................................................................................... 3 2.2 Prix............................................................................................................................................... 6

Novembre 2009

2.3 La crise financière et lecafé........................................................................................................... 7 2.4 L’Accord international sur le café de 2007 et autres enjeux liés à l’OIC ........................................ 8 2.5 Derniers développements dans le secteur des cafés spéciaux et durables ....................................... 9

Sources...................................................................................................................................10

1

1. Principaux enjeux pour les pays ACP
La part des exportations mondiales de café des pays ACP a baissé presque de moitié au cours de ces vingt dernières années, notamment en raison d’une hausse de la production dans les pays non ACP tels que l’Indonésie et le Vietnam. Les principaux producteurs ACP sont en Afrique, à l’exception de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’UE à 25compte pour plus de 50 % de la consommation mondiale de café et demeure le marché dominant pour les producteurs ACP. L’Organisation internationale du café (OIC) a mis en œuvre un système de régulation de la production basé sur des quotas jusqu'en 1989, date à partir de laquelle la production a explosé pour atteindre 100 millions de sacs (de 60 kg) chaque année. De fait, les prix ont chuté demanière drastique et ont atteint le niveau le plus bas du siècle au cours de la période 2000-2004, pour connaître une reprise partielle peu de temps après. Parallèlement à un boom général des prix, l’indice composite de l’OIC est passé en 2007, et pour la première fois depuis 1998, à $1/livre et il n’est pas redescendu depuis. En 2008, cette moyenne était supérieure à $1,20/lb, tandis qu’enjanvier-juillet 2009 elle atteignait $1,10/lb. Les stocks dans les pays producteurs sont actuellement à leur niveau historique le plus bas. Toutefois, compte tenu de la hausse des prix du café, les revenus dégagés par les agriculteurs ont été fortement érodés par la hausse des prix du pétrole (qui a augmenté le prix des intrants pour les agriculteurs) d’une part, et par la faiblesse persistante du dollaraméricain, d’autre part. Outre la hausse des prix, le secteur du café connaît une croissance rapide des cafés certifiés « durables » – tels que les cafés issus de l’agriculture biologique, issus du commerce équitable, « Rainforest Alliance Certified », « Utz Certified » et autres appellations. D’après les dernières estimations, le marché des « produits durables » représente environ 5,5% desexportations de café, contre 1% à peine en 2003. Cette tendance fait suite au développement rapide du marché des cafés spécialisés dans les années 90. La chaîne de valeur du café a subi une restructuration majeure au cours de ces deux dernières décennies. Les organisations de producteurs ont perdu une grande partie de leur pouvoir en raison de l’abolition du régime des quotas et de la libéralisation dumarché intérieur. Une pression s’est exercée sur les négociants locaux en raison de la présence plus active des négociants internationaux dans les acquisitions nationales. Ces négociants ont eux-mêmes entrepris une restructuration considérable. Les négociants de taille moyenne se sont vus évincés par les plus grands. De fait, certains ont fait faillite, d’autres ont fusionné ou ont été absorbés...
tracking img