Nouvelle sous esctasy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3247 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Frédéric Beigbeder est né en 1965, le 21 septembre, à Neuilly-sur-Seine. Sa mère, Christine de Chasteigner est traductrice de romans à l'eau de rose. Son père, Jean-Michel Beigbeder, d'origine béarnaise, est chasseur de têtes.
Il entre chez Castel alors qu’il a peine 12 ans. Ainsi commence sa vie de fêtard. Il a une scolarité normale dans les lycées Montaigne et Louis le Grand. Ensuite, ilintègre Sciences-Po et le Celsa où il obtient un DESS en marketing et publicité.

En 1990, à l’âge de 24 ans, il publie son premier roman, "Mémoires d'un jeune homme dérangé". Il devient ensuite concepteur rédacteur dans l'agence de publicité CLM/BBDO tout en étant critique littéraire ou chroniqueur nocturne dans les magazines 'Elle', 'Paris Match', 'Voici' ou encore VSD. Il fait également partie del'équipe des critiques littéraires de l'émission Le Masque et la Plume et de Rive Droite Rive Gauche sur la chaine câblé Paris Première.
En 1994 parait son deuxième roman, "Vacances dans le coma", puis en 1997 "L'amour dure trois ans", qui clôt la trilogie de Marc Marronnier. Suit un recueil de nouvelles chez de Gallimard en 1999, "Nouvelles sous ecstasy".
L'année suivante, Beigbeder estlicencié pour faute grave de chez Young & Rubicam peu après la parution de son roman satirique "99 francs" qui se vend a 380,000 exemplaires, roman qui épingle les travers de la publicité.
Son roman "Windows on the world", qui se déroule dans les tours jumelles du World Trade Center durant les attentats du 11 septembre 2001, reçoit le prix Interallié en 2003, est adapte pour le cinéma par le réalisateuranglo-francais Max Pugh, et sa traduction (par Frank Wynne) est récompensée de l'Independent Foreign Fiction Award en 2005. En 2005 il publie "L'Égoïste Romantique" et en 2007 "Au secours pardon" (suite des aventures d'Octave, le héros de 99 francs).

Romans
1990 : Mémoires d'un jeune homme dérangé
1994 : Vacances dans le coma
1997 : L'amour dure trois ans
2000 : 99 francs
2003 : Windowson the world
2005 : L'Egoïste Romantique
2007 : Au secours pardon
2009: Un roman français

Nouvelle
1999 : Nouvelles sous ecstasy

Essai
2001 : Dernier inventaire avant liquidation

Bandes dessinées
2002 : Rester Normal, Dargaud
2004 : Rester Normal a Saint-Tropez, Dargau

Nouvelles sous ecstasy est un recueil de textes écrit sous influence de prise d ‘ecstasy. Certaines de cesnouvelles on été publiées dans les revues suivantes : Globe, Le magasine sans nom, Max, NRV, Rive droite, Technikart. D’autres sont inédites tel que « comment devenir quelqu’un », «  Extasy à Go-Go ». Tandis que la « la nouvelle la plus dégelasse de ce recueil » est tirée de l’anthologie les mauvais garçons parue chez Spengler.
Ce livre traite donc de faits divers tournant autour de la drogue, dusexe, de l’alcool, de la décadence, de la décente en enfer, de l ‘amour sous un aspect péjoratif, qui est un thème récurent chez Beigbeder notamment dans 99 Francs, l’amour dure trois an et Au secours pardon.
Puisque Nouvelle sous ecstasy est un recueil de textes, il n’y a pas réellement d’intrigue commune à chaque texte. C’est pour cela que je ferai un résumé dense de chaque nouvelle.

« Spleen à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle »
Cette nouvelle est une succession de question que le narrateur se pose et pose à une jeune femme. Le narrateur et sa compagne de soirée sont tous d’abord dans une boîte de nuit, ils décident tous deux de sortir aller faire un tour. Ne sachant pas trop quoi faire, la jeune femme l’emmène sur sa moto. Ils se retrouvent donc tous les deux dans unaéroport. Durant tout le passage, le narrateur se pose plein de question, tout se qui lui passe par la tête, il l’exprime sous forme d’interrogatoire.
« Un texte démodé »
« Aimer ou faire semblant d’aimer, où est la différence, du moment que l’on parvient à se tromper soi-même. »
Errements propres et figurés de Brillant, antihéros au prénom prédestiné, arpentant les rues de New-York où il...
tracking img