Peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exercices d’histoire 12) Débat sur la peine de mort

Arguments en faveur a) Débat du grand Conseil fribourgeois (6 février 1868) dans Jean-François Rouiller, Une mystérieuse affaire dans le canton de Fribourg au siècle dernier suivi de Faut-il rétablir la peine de Mort ?, Fribourg, 1975, p. 98 : «On dit : la vie est le plus précieux des biens, bien inaliénable, qu’il n’appartient à personned’enlever ; à cela nous répondons que, si la sécurité sociale, si l’intérêt général exigent l’enlèvement de ce bien à un individu, la société est en droit de l’enlever ; elle est considérée ici comme en état de légitime défense et, à ce point de vue, parfaitement en droit d’user de tous les moyens nécessaires à garantir sa sécurité. La peine de mort est cruelle sans doute mais elle est juste ; aureste, toutes les peines sont cruelles. Est-il vrai, comme on le dit, que la peine révolte la conscience de l’homme honnête ? N’est-ce point ici une accusation portée à la légère, une accusation portée contre tous les peuples, toutes les époques de l’histoire, le genre humain tout entier, qui a de tout temps fait usage de ce châtiment suprême ? On ajoute : il est dit dans le décalogue : ”Tu ne tueraspoint” mais la société est-elle ici assimilée au scélérat qui tue pour satisfaire les passions mauvaises qui bouillonnent dans son sein ? On trouve dans les Pères de l’Eglise, dans l’Ecriture sainte, des textes nombreux qui autorisent la justice humaine à exercer ce droit. Nos mœurs sont adoucies, dit-on, et l’état actuel de la société ne nécessite aucunement l’emploi de ce moyen. Je dirai, àl’encontre de cet ”allégué” que les crimes graves se sont multipliés depuis une période de vingt ans (est-ce bien vrai ?). Si l’ont veut être équitable, il faut au moins faire une part égale pour l’honnête homme et le scélérat. Ce dernier verra sa personne inviolable, il pourra s’échapper de sa prison, commettre tous les forfaits et sa peine ne pourra être aggravée». b) Débat du grand Conseilfribourgeois (6 février 1868) dans Jean-François Rouiller, Une mystérieuse affaire dans le canton de Fribourg au siècle dernier suivi de Faut-il rétablir la peine de Mort ?, Fribourg, 1975, p. 100 : «Nous n’avons qu’un mot à dire au sujet du reproche qu’on fait à la loi d’abréger le temps que Dieu accorde au coupable pour se repentir. La peine que nous discutons est précisément le plus sûr moyen de hâter lerepntir et de racheter un grand crime par une grande expiation. La meilleure leçon de philosophie est de songer à sa fin prochaine. Le condamné, lorsque la société le repousse, sent le besoins de se tourner vers Dieu et de se bien préparer à quitter la vie… “Quiconque répandra le sang humain doit périr à son tour car l’homme est fait à l’image de Dieu” (Genèse, chap. IX, verset 6)… “Quiconquefrappera du glaive périra par le glaive” (St Matthieu, chap. XXVI, verset 53)… Quand Paul fut traduit devant Festus (Actes des Apôtres, chap. VVX, verset 11), ne reconnaît-il pas la peine de mort en disant : “Si j’ai fait tort à quelqu’un, si ja’i commis quelque action qui mérite la peine capitale, je ne refuse pas de mourir”». c) http://www.peinedemort.com/version3/index.php?id_article=9: «AuxEtats-Unis, actuellement, la criminalité connaît une baisse de 7 %. Washington explique cette baisse par l’augmentation des longues peines et surtout celle des condamnations à mort qui ont un effet dissuasif sur la criminalité.
42 www.tacite.ch J.-B. Clerc, P. Minder, G. Roduit (2008)

Exercices d’histoire En effet la peine capitale est la condamnation la plus crainte par les criminels, elle nedevrait pas faire plus peur que la peine de prison à perpétuité qui n’est guère plus “horrible” que la peine capitale. Mais la peine de mort fait peur car elle est un symbole, le symbole de la peine la plus lourde que l’on peut infliger mais surtout l’anéantissement de la personne, la fin de sa vie d’une manière artificielle mais légale. De plus on peut remarquer que le taux moyen de criminalité...
tracking img