Politique budgetaire de keynes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (876 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 51: Pourquoi les keynésiens préconisent-ils une politique budgétaire de relance? Quelles en sont les conséquences?

INTRODUCTION

L'échec des politiques libérales en réponse à la crisede 1929 a amené les gouvernements à intervenir dans les années qui suivirent pour relancer l'activité économique et appliqué les théories de Keynes. Le programme du new deal aux Etats-Unis en fut uneapplication. L'état providence remplaça l'état gendarme.
Dans un 1er temps nous verrons les raisons poussant les keynésiens à préconiser une politique de relance et dans un second temps lesconséquences de celle-ci.

1 – POLITIQUE BUDGETAIRE DE RELANCE SELON KEYNE

Une politique de relance a pour but :
* de dynamiser l’économie en produisant plus: hausse du PIB → croissance.
* de réduire lechômage

Après la crise de 29, on a vu l’inefficacité de l’Etat « gendarme » car le marché était incapable d’assurer seul le plein-emploi. Keynes a su démontrer qu’il y avait que l’intervention del’Etat « providence » qui pourrait rétablir une situation économique correcte, en augmentant le niveau de la demande effective, permettant à l’économie de converger vers un équilibre de plein emploi.Soutenir l’activité économique en faisant jouer le « multiplicateur keynésien » :c’est compenser la faiblesse des dépenses privées par un accroissement des dépenses publique :(l’augmentation desdépenses publiques → l’augmentation des revenus pour les entreprises et les ménages l’augmentation → une nouvelle production → nouvelle distribution de revenus)
Augmenter les dépenses publiques engendredes revenus supplémentaires qui sont pour partie consommés, pour partie récupérés par les administrations publiques sous forme d’impôts et de cotisations sociales.
Les revenus consommés viennentaugmenter la demande intérieure adressée aux entreprises.
Les entreprises peuvent augmenter leur investissements, leurs emplois et distribuer des revenus supplémentaires.
Le surcroît de dépenses...
tracking img