Politiques de l'emploi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 62 (15409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les politiques de l’emploi (Ecoflash n°218, mai 2007)
Les politiques de l'emploi font partie des politiques structurelles, et se partagent entre les dépenses dites passives, visant à limiter les conséquences du chômage, et les dépenses actives, dont les objectifs sont de créer des emplois, mais aussi d'améliorer le niveau de formation des salariés, ou le fonctionnement du marché du travail. Onoppose en général plusieurs modèles de politiques de l'emploi, dont les mieux différenciés sont le modèle libéral et le modèle nordique. En Europe, ces politiques, bien qu'elles demeurent une compétence nationale, font l'objet depuis 1997 d'une coordination dans le cadre de la Stratégie européenne pour l'emploi, dont on peut dire queue a accompagné des tendances de réforme communes. Du point devue empirique, ces politiques ont une efficacité, dont l'ampleur demeure toutefois controversée.
Dans une perspective très générale, les politiques de l'emploi comprennent « l'ensemble des interventions publiques sur le marché du travail, visant à en corriger les éventuels déséquilibres, et/ou à limiter les effets néfastes de ces derniers ». Cette définition, bien qu'elle soit large, exclut opriori les politiques macroéconomiques de lutte contre le chômage conjoncturel, qui ne concernent qu'indirectement le marché du travail : les politiques de l'emploi désignent ainsi plutôt des politiques structurelles. Néanmoins, la définition citée peut inclure des mesures très diverses: réglementation du marché du travail (salaire minimum, règles de licenciement, temps de travail); interventions surle coût du travail ; incitations fiscales à l'activité; indemnisation du chômage ; préretraites; mesures ciblées sur les chômeurs (formation, aide à la recherche d'emploi ; stages ou emplois publics temporaires). Dans les analyses économiques des politiques de l'emploi, mais aussi dans les publications des organismes internationaux (OCDE, Union européenne), les mesures relevant de laréglementation du marché du travail et les dispositions juridiques concernant le contrat de travail, sont en général exclues.
Parmi cet ensemble d'interventions, on doit opérer deux distinctions importantes. La première oppose les mesures « générales » et les mesures « ciblées » : ces dernières correspondent aux dispositifs bénéficiant à des catégories particulières, tels les jeunes, les chômeurs (et enparticulier les chômeurs de longue durée), les seniors, ou encore les handicapés, tandis que les mesures générales bénéficient à l'ensemble des salariés indépendamment de leurs caractéristiques individuelles (mais en lien avec leur situation sur le marché du travail, comme par exemple les exonérations de charges sociales en France, accordées en fonction du niveau du salaire).
Une seconde distinctioncourante oppose les mesures « actives » et les mesures « passives ». Les mesures actives ont pour objectif de remettre les chômeurs en emploi et d'augmenter le niveau d'emploi dans l'économie, soit de manière directe (création d'emplois publics temporaires, subventions à l'embauche), soit de manière indirecte (formation). Les mesures passives comprennent l'indemnisation du chômage et lesdispositifs de cessation anticipée d'activité, dont l'objectif est d'atténuer les conséquences du chômage. Cette catégorisation pose toutefois problème, la frontière entre les deux types de dispositifs étant de plus en plus floue. Par exemple, l'assurance-chômage revêt une vocation d'incitation à la recherche d'emploi au travers de la dégressivité des allocations ou de l'application de conditions derecherche d'emploi.
L'histoire des politiques de l'emploi est étroitement imbriquée avec celle des systèmes de protection sociale. Dans la plupart des pays, la création d'un système universel et obligatoire d'assurance-chômage est une composante de la mise en place d'une protection sociale elle-même universelle, qui a lieu après la Seconde Guerre mondiale. En revanche, le développement des politiques...
tracking img