Principe de prudence remet-il en cause la juste valeur ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (340 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Principe de prudence remet-il en cause la juste valeur ?


L'application du principe de prudence permet la présentation d’état financier (compte ; bilan...) donnant une image fidèle régulière dela situation financière de l'entreprise
Le principe de prudence s'applique à travers

1- L’amortissement qui est la traduction comptable de la répartition de la valeur amortissable d'un actifselon le rythme de consommation des avantages économique attendus en fonction de son utilisation probable

2- La dépréciation constate une diminution de la valeur d'un actif qui n'est pas jugéeirréversible (probable mais non certaine). Les éléments d'actif pouvant faire l'objet de dépréciation sont les immobilisations, les stocks, les créances et les titres.

3-Les provisions sont destinées àcouvrir des risques (ex : versement d'une indemnité à un salarié) que les évènements survenus pendant l’exercice rendent probables (ex : litige avec un salarié). Leurs montants et leurs échéances nesont pas connus avec précision. Elles concernent principalement les litiges (ex : versement d'indemnités ou dommages et intérêts à la suite d'un litige avec salariés, clients, fournisseurs...)

Tandisque la juste valeur qui est définie par les normes IFRS comme étant le montant pour lequel un actif pourrait être échangé, ou un passif éteint, entre des parties bien informées et consentantes dansle cadre d'une transaction effectuée dans des conditions de concurrences normales. La juste valeur est la mesure d'évaluation la plus pertinente pour comptabiliser des transactions au jour de leurréalisation car elle reflète la réalité du moment. En revanche, elle n'a pas fait ses preuves comme modèle pour les évaluations initiales et ultérieures des actifs et passifs (financiers et/ou nonfinanciers) de l’entreprise.

Conclusion
Le principe de prudence qui est le fondement du droit comptable français et par lequel on comptabilise les pertes éventuelles mais pas les profits potentiels...
tracking img