Rapport de stage ouvrier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 47 (11566 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Dans le cadre de ma formation à l’IUT Génie Civil de Bordeaux j’ai effectué un stage ouvrier du 24 janvier au 18 février 2011. Celui-ci est souvent synonyme de première expérience dans le monde du BTP. Découvrir et vivre la réalité du terrain, prendre conscience de l'organisation et des contraintes liées à l'entreprise, voilà les objectifs premiers du stage ouvrier.
Quatre semainesdurant j’ai donc pu intégrer une équipe travaillant à la réalisation d’un ouvrage d’art et découvrir ainsi de manière plus concrète l’univers du Génie Civil. En effet, après un entretien courant novembre j’ai été accepté en tant que stagiaire au sein de la Société Nouvelle de Travaux Publics et de Génie Civil.
Ayant pour maître de stage un des trois conducteurs de travaux de l’entreprise, j’aiété affecté à l’équipe exécutant le Passage Supérieur 5 de la RN 141 dans le cadre de la déviation de Chabanais (16). J’ai passé 15 jours et une nuit à travailler sur cet ouvrage sous les ordres du chef de chantier Yann Delas, dans une équipe variant de 7 à 15 ouvriers selon les besoins du chantier.
En outre, j’ai aussi eu la chance de pouvoir suivre pendant une journée le conducteur de travaux encharge de l’ouvrage d’art et ainsi assister voire participer à ses activités (implantation, réunion de chantier,...). De plus, j’ai aussi eu la possibilité d’effectuer des travaux de rénovation et de découvrir un autre chantier concernant un Ouvrage Hydraulique.
À travers ce rapport de stage je vais donc présenter dans un premier temps l’entreprise qui m’a accueillie pendant 4 semaines. Dans unsecond temps il sera question de l’ouvrage d’art sur lequel j’ai travaillé puis je ferai part des différentes activités qui m’ont été confiées. Je présenterai ensuite de manière succincte les autres chantiers que j’ai eu l’occasion de découvrir et enfin, j’essaierai de décrire l’ambiance qui régnait sur le chantier ainsi que mes impressions.
6
 /
 49
 
Remerciements
Je tiens toutd’abord à remercier mon maître de stage Alain Fabris ainsi que Stéphane Videau et Richard Murzeau, pour leur disponibilité, leurs explications et leurs conseils.
Je remercie également Yann Delas, chef de chantier, pour sa confiance et l’accueil chaleureux au sein de son équipe.
Merci enfin aux membres de l’équipe avec qui j’ai eu le plaisir de travailler pendant quatre semaines, pour leurs conseilsavisés et parce qu’ils ont su faire preuve de patience et de pédagogie.
7
 /
 49
 
SNGC
I. Présentation de l’entreprise
La Société Nouvelle de Travaux Publics et de Génie Civil (SNGC) est une entreprise basée à L’Isle d’Espagnac, ville proche d’Angoulême en Charente. Existant depuis plus de 35 ans, elle est spécialisée dans les travaux hydrauliques et les ouvrages d’art (pont-route,pont-rail, ouvrages à ossature mixte, barrage, écluse,...), tant en restaurations qu’en constructions nouvelles. L’entreprise réalise également la pose de glissières de sécurité, de signalisations verticales ainsi que de murs anti- bruits.
II. Historique
Monsieur Giordano Bonfaci créa la Société Nouvelle de Travaux Publics et de Génie Civil (SNGC) le 1er Avril 1974.
Il engage alors deux de ses chefsde chantier afin de répondre à la demande du marché Angoumoisin. À sa création, la SNGC n’est sollicité que pour de petits travaux comme par exemple la mise en place de glissières de sécurité ou la rénovation d’ouvrage.
En 1976, l’entreprise obtient son premier marché d’ouvrage d’art.
Au début des années 90, elle compte près de 40 salariés et change son statut juridique en passant d’une SARL(société à responsabilité limité) à une SA (société anonyme).
En 1996, l’entreprise se développe de nouveau, grâce à la création de 3 nouvelles sociétés lui permettant de gagner plus d’indépendance : deux centrales à béton ainsi qu’un atelier de préfabrication. Ces trois nouvelles sociétés sont des entités indépendantes de la SNGC qui lui permettent de mieux appréhender les marchés.
En 2003,...
tracking img