Reformes protestantes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (458 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Réforme et divisions religieuses

L'humanisme et l'imprimerie débouchent sur de graves conséquences religieuses et politiques.

En Allemagne, où se répand la lecture de la Bible, des hommes pieuxse prennent à réfléchir sur les scandales qui secouent Rome et la papauté: papes avides de richesses et de plaisirs profanes, évêques et cardinaux arrogants... Ces comportements sont à mille lieuesdes recommandations de la Bible.

Le moine Martin Luther s'indigne que des évêques promettent des indulgences - c'est-à-dire moins de temps au purgatoire après la mort - aux fidèles qui donneraientde l'argent pour la construction de la somptueuse basilique Saint-Pierre de Rome!

En 1517, il publie sur la porte d'une église 95 thèses (ou articles) où il dénonce le climat de corruption qui règneà Rome et critique plusieurs aspects du dogme catholique.

Luther, au début, veut seulement une réforme de la papauté. Mais les choses s'enveniment. Le pape réclame des sanctions contre lui. Commeles seigneurs allemands ont l'esprit occupé par l'élection d'un nouvel empereur, les sanctions ne sont pas appliquées.

Luther multiplie les déclarations et les écrits. Il ne reconnaît plusl'autorité du pape, rejette l'obligation du célibat pour le clergé et conteste plus gravement certains aspects du dogme religieux concernant le sacrement de la communion ou le don de la grâce (l'accès à lavie éternelle).

Ses idées recueillent en Allemagne un très vif succès auprès de la bourgeoisie comme de la noblesse et bientôt, c'est la rupture avec le Saint-Siège.

Le nouvel empereur, CharlesQuint, tente un arbitrage à Augsbourg en 1530. Il n'obtient qu'une protestation solennelle des partisans de Luther, les luthériens, qu'on appelle à la suite de cela les «protestants».

25 ans plustard, à Augsbourg, l'empereur reconnaît à la nouvelle religion, qu'on appelle aussi «religion réformée», sa place aux côtés de la religion catholique.

Le protestantisme ne se limite pas à...
tracking img