Rire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
rire
-------------------------------------------------
Présentation du thème

Introduction :

CF BO

Qu’est ce qui défini et caractérise le rire ?
Quelles sont les manifestations et les causes du rire ?
Quel est le fonctionnement de ces mécanismes humain ?
Quels sont les fonctions et les effets du rire ?
Quels sont les limites du rire ?
Existe-t-il un rire absolu ? (rireabsolu= Baudelaire)

Cf page 10-11

I- Analyse lexicale du substantif « rire » :

Le verbe rire date du XI siècle.
Définition du Trésor de la langue française « manifester un état émotionnel, le plus souvent un sentiment de gaieté, par un élargissement de l’ouverture de la bouche accompagné d’expirations saccader plus ou moins bruyantes et un léger plissement des yeux. »

Synonymes duverbe rire : rigoler, se marrer, se bidonner…
C’est aussi un nom qui va être synonyme du sourire, rigolade, ricanement, l’hilarité.

Le rire possède un champ lexical vaste et des emplois très divers.

* Des équivalents familiers des synonymes populaires pour le verbe :

Se bidonner, se fendre la poire, pouffée de rire, déliré…

* Les variations par rapport à l’intensité du rire dansdes expressions :

Rire à gorge déployer, rire comme un bossu, rire tout bas, rire tout haut, rire de tout ses dents…

* Les motivations du rire :

Rire jaune, rire nerveux (motivé par le stress), rire sous cape

* Rire qui dépasse notre raison :

Fou rire, rire aux larmes, mourir de rire, se torde de rire, s’étouffer de rire, rire à en crever, rire comme un fou

* Le rire estassocié à différente forme esthétique :

La comédie, le burlesque qui participe de la farce, la satire (rire pour critiquer), la caricature.

* Le rire est ambivalent (deux dimensions) :

Dimension positive : manifeste la joie, notre bonheur, notre gaieté.
Dimension négative : vise à l’agression (se moquer de…), ridiculiser quelqu’un.

II- Le champ d’investigation du thème :

Lerire est une émotion humaine qui se manifeste physiquement mais avec des origines à la fois physique mais aussi psychologique.

Pour bien étudier la notion on va étudier les causes (physiologiques et psychologiques) et les conséquences.

Difficultés de délimiter la notion précisément qui touche de nombreux éléments.
C’est un mécanisme physique, il intéresse la médecine, la sociologie, laphilosophie, la psychologie, anthropologie, ethnologie (tout les comportements, regroupement culturel humain), els différents ressorts et forme du rire (textes artistiques).

Le rire se construit à partir d’un décalage, un constat entre deux choses.
Le rire s’approche de l’humour. L’humour est la faculté de présenter la réalité de manière insolite, de manière nouvelle donc décalage avec uneattitude détachée.

-------------------------------------------------
Texte p.42

Le texte forme 5 paragraphes.

1er paragraphe : intervention de l’esprit dans le mécanisme physiologique du rire
2ème paragraphe : l’auteur parle de haussement des épaules
3eme paragraphe : «  hausser sa poitrine d’air » qui fait référence d’abord à la peur, puis a la surprise.
4eme paragraphe : il décritcomme si on était surpris plusieurs fois d’affiler.

Il analyse qu’en regardant un rieur, c’est le haussement des épaules qui sort.

-------------------------------------------------
Nature du rire

Alain 12 p.42

Introduction :

Pour le texte d’Alain on a démontré que le rire est un phénomène physique avec des origines psychologiques. Le rire est lié à l’Homme, c’est le propre de acondition humaine.
Voir p.39 pour la dimension physiologique
Voir p.65 pour la dimension intellectuelle psychique.

I- « Rire est le propre de l’Homme » :

C’est une citation d’Aristote (Vème siècle avant JC) et repris par Rabelais dans le prologue de Gargantua (1532).
Cette citation met le faite que le rire est proprement humain, et qu’il est le signe/ expression de la joie chez l’Homme....
tracking img