Sephora

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche Lecture

Randall Robinson
Haïti: l’insupportable souffrance
Essai traduit par Jean-Paul Bertrand
Éditions Alphée, 2010, 320 pages

I. L’Auteur

Randall Robinson (né le 6 juillet 1941-) est un Afro-Américain devenu avocat, auteur et activiste. Il s’est fait remarqué grâce à la création de TransAfrica. Il est connu en particulier pour ses revendications au nom de Haïtien ainsique pour le président haïtien Jean-Bertrand Aristide.
Robinson est né dans le Richmond, en Virginie. Il obtient sont premier diplôme à la Virginia Union University et acquis son diplôme de droit à Harvard peu de temps après. Robinson fonda le TransAfrica-Forum en 1977. Il gagne alors en maturité et commence à s’intéresser à la politique. Il organise même un sit-in à l’ambassade sud-africaine afinde protester contre la politique du gouvernement durant la période de ségrégation et de discrimination conter les Sud-Africains noirs. Il entame ensuite une grève de la faim visant à faire pression sur le gouvernement des Etats-Unis pour garder Jean-Bertrand Aristide au pouvoir, alors actuel président d’Haïti.
En 2001, il écrit un livre : « La dette : ce que l’Amérique doit aux Noirs »concernant les réparations à grande échelle qui auraient du être offerts aux Afro-Américains comme un moyen de corriger, selon lui, des siècles de discrimination et d’oppression. Bien que certains commentateurs aient loué Robinson pour se plongé dans un sujet controversé qui n’a pas été abordé dans les médias, d’autres lui reproche d’être raciste.
Robinson commença à enseigner à l’université d’Etat dePennsylvanie (Dickinson School of Law), en 2008.
Durant cette année 2010, Robinson quitte son poste de chef de TransAfrica peu de temps après la publication de son livre, et décide de s’exiler à Saint-Kitts. Son exil volontaire est causé par ce qu’il décrit comme son antipathie à l’égard des stratégies politiques américaines et la perpétuelle discrimination des noirs, encore à l’heure actuelle.Enfin, en septembre 2005, Robinson décrit dans son blog les manipulations de l’ancien président Georges Bush suite à l’ouragan Katrina. Il est rapporté que « les victimes de l’ouragan Katrina, ont commencé à manger des cadavres pour survivre ».

II. Résumé

Écrivain, avocat et activiste américain, Randall Robinson a mené un long combat aux États-Unis contre l’apartheid en Afrique du Sud.Proche de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, il s’est fait son défenseur dans le monde entier. Cet écrivain au franc parler vient de publier Haïti: l’insupportable souffrance, où il retrace de manière très vivante l’histoire tragique de ce pays, des origines à nos jours.

L’ouvrage est bien documenté et l’approche est directe.

L’auteur dit les faits sans mettre de gants blancs. Sonstyle est vivant, imagé et coloré. Robinson signale d’abord que le 
9 décembre 1492 est la plus fatidique des journées dans l’histoire d’Haïti.

Ce jour-là, Christophe Colomb «découvre» une île qu’il baptise Hispaniola. Elle est habitée par huit millions d’indiens Taïnos.

Vingt ans plus tard, il en reste moins de 28 000; cinquante ans plus tard, seuls 200 Taïnos sont vivants. Les maladiesapportées par Colomb, les massacres du découvreur et l’esclavagisme ont décimé les premiers habitants de l’île.

Robinson note ensuite que le 18 novembre 1803 est la plus importante journée dans l’histoire des Noirs de la planète.

Ce jour-là, une armée d’anciens esclaves haïtiens sort victorieuse d’une série de batailles contre les Français et Britanniques. Haïti devient une république libreet indépendante, rompant tout lien avec le colonisateur.

Exemples à l’appui, l’auteur explique comment, pendant 200 ans, Haïti fut la cible d’invasions militaires, d’embargos économiques, de barrières commerciales, voire de dictatures noires armées par les États-Unis.

«En guise de punition pour avoir créé le premier état libre des Amériques (alors que 13% de la population des États-Unis...
tracking img