Sequence 5 musique facultatif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3626 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
> Problématique 4 :
l’œuvre et son codage
Cette problématique sur « l’œuvre et son codage » nous propose d’aborder l’écoute musicale par le biais du support visuel ; l’œil aide l’oreille... Il s’agit d’étudier la notation musicale traditionnelle ou originale, les conventions graphiques, la représentation visuelle et la réalité auditive ». Il est donc important que vous puissiez replacerl’évolution de l’écriture musicale dans les différents contextes et que vous mesuriez la place des œuvres issues de la tradition orale ou d’une écriture contemporaine laissant place à une nouvelle syntaxe musicale et à l’improvisation. Les deux exemples choisis illustrent d’une part l’écriture typique de l’époque baroque et d’autre part les innovations liées au codage contemporain.

Séquence 5-MU0381

Chapitre 1

> Étude des œuvres
A B

......................................................................................................

85

Vivaldi Gloria > codage typique de l’époque baroque Penderecki Thrène à la mémoire des victimes d’Hiroshima > codage en mutation

Chapitre 2

> Les différents aspects de la problématique
A

..................

91

L’œuvre et soncodage
Définition L’œuvre : « l’œil écoute » Quand l’esthétique transcende le codage...

B

Les éléments constitutifs des codages
Des neumes à la codification classique Éclatement du codage au XXe siècle L’œuvre face à l’absence de codage écrit

Sommaire séquence 5-MU03

83

Étude des œuvres
A Vivaldi Gloria > codage typique de l’époque baroque
Repères biographiques, musicaux etculturels
Antonio Vivaldi (1678-1741) violoniste et compositeur vénitien est ordonné prêtre en 1703. Sa production musicale témoigne d’une grande diversité : répertoire instrumental (sonates, environ 500 concertos…), plus d’une cinquantaine d’opéras, de très nombreuses œuvres de musique sacrée (des messes dont le Gloria, des motets, un oratorio…)

Gloria, RV 589 est créé en 1713. Le Gloria estune louange faisant partie des cinq principaux chants 1 de l’ordinaire de la messe. Son texte latin « Gloria in excelsis Deo » signifie « Gloire à Dieu au plus haut des cieux ». Cette œuvre est écrite pour 2 sopranos, 1 contralto, chœur mixte à voix, orchestre à cordes, continuo, trompette et hautbois. La formation instrumentale est celle d’un orchestre de chambre 2.
Dans cet extrait reprenant lepremier verset, vous n’entendez aucun chanteur soliste.

Codage spécifique à l’époque
Le codage ou l’écriture de ce Gloria est directement lié aux conventions orchestrales de l’époque baroque. Rappelons que l’orchestre, né à l’époque baroque, désigne un ensemble musical constitué d’instruments de différentes familles, dont la nature et la quantité varient selon les genres et les lieux.Initialement les partitions orchestrales s’en tiennent à reproduire les différentes parties instrumentales ; c’est à l’époque classique et plus encore au XIXe siècle que cette écriture s’affine et s’enrichie. Les compositeurs baroques (Vivaldi, Corelli, Haendel, J.S. Bach…) écrivent dans le cadre de cette codification instrumentale. D’une part, l’instrumentation c’est-à-dire le fait d’écrire pour lesinstruments de l’orchestre en fonction de leur possibilité (répétition rapide des notes…) et leur mode de jeu (pizzicati, trémolos aux cordes, sourdine…) prend de plus en plus d’essor et d’autre part l’orchestration consistant à travailler le discours musical entre les timbres et les couleurs instrumentales devient une priorité de l’esthétique orchestrale. Ainsi grâce à l’évolution du codage, lapartition prend en compte l’entité orchestrale dont le tutti ou la fusion de certains instruments se détachent… le graphisme aide à l’entendement du sonore.

Le codage de la partition
Vous avez ici un exemple de présentation usuelle de partition d’orchestre appelée aussi conducteur. Utilisée par le chef d’orchestre elle indique toutes les parties instrumentales : les portées superposées...
tracking img