Sequence 7 musique facultatif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3767 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
> Problématique 6 : l’œuvre
et ses prolongements
« L’œuvre et ses prolongements » est une problématique qui nous conduit à étudier des pièces musicales ayant engendrées une suite, une transformation un développement. Le compositeur s’approprie une œuvre source, dont il est l’auteur ou appartenant à un tiers, et en donne une autre vision, partielle ou intégrale. Les programmes nous amènent auxprolongements suivants : « arrangement, transcription, citation ». Ces nouveaux guides d’analyse nous permettent d’aborder la création musicale par le biais d’un aspect différent et varié. Nous allons mettre en relief les tenants et les aboutissants d’une telle démarche ainsi que ses moyens compositionnels et ses réalisations esthétiques. Certains prolongements s’apparentent à la recréation telleque l’on peut en trouver pour des pièces de théâtre ou des opéras en particulier en ce qui concerne la mise en scène. Les deux œuvres choisies pour l’analyse détaillée mettent en valeur différemment l’art de la transcription ; il s’agit du lied La truite de Schubert et du Tombeau de Couperin de Ravel, version pour orchestre. À un siècle d’intervalle ces deux œuvres témoingnent de cette démarchecréative.

Séquence 7-MU03

107

Chapitre 1

> Étude des œuvres
A B

......................................................................................................

111

Schubert La truite pour baryton et piano Ravel Le tombeau de Couperin « menuet » (version orchestre)

Chapitre 2

> Les différents aspects de la problématique
A

..................

117

L’œuvre etses prolongements
Définition L’œuvre : témoin d’une réalité musicale Esthétique : de l’authenticité au pastiche

B

Les éléments récurrents
Nécessités de diffusion Élargissement d’un répertoire Prolongement d’un style

Sommaire séquence 7-MU03

109

Étude des œuvres
A Schubert La truite pour baryton et piano
Repères biographiques et musicaux
Franz Schubert (1797–1832) D’une modestefamille autrichienne, Schubert manifeste dès le plus jeune âge des aptitudes musicales exceptionnelles. Il apprend le violon, l’orgue, le piano, le chant et l’harmonie. Très vite la composition ne le quitte plus ; son répertoire est riche et varié (musique de chambre, symphonies, messes, opérettes, plus de 500 lieder…). Les versions de La Truite (Die Forelle), Le point de départ de cet immensesuccès est la version chantée. Le lied 1 Die Forelle est composé par le jeune Schubert en 1817 sur un texte de Christian Schubart. La version conçue pour quintette – violon, alto, violoncelle, contrebasse et piano – est écrite en 1819. Circonstances de composition Lorsque Schubert compose ce lied il est encore assistant de son père instituteur ; le jeune musicien ne sent ni goût ni aptitude pour cemétier. Il se passionne pour l’écriture musicale et songe à une carrière qui lui permettrait des poursuivre cette voix. Schubert devient professeur auprès des enfants de la comtesse Esterhazy, il voyage et finit par quitter l’école de son père en 1818. Il est accueilli par Paumgartner, violoncelliste amateur, hôte de son ami chanteur Vogl. C’est cet instrumentiste qui est à l’origine de la commandedu quintette.

Schubert : sa musique de chambre… prolongement esthétique de ses lieder
Dans le corpus d’œuvres musicales de Schubert, nous constatons peu de transcriptions d’une formation à l’autre en revanche ses œuvres de musique de chambre semblent réellement colorées et imprégnées de ses compositions vocales et plus particulièrement de ces lieder. Pensez au quatuor n° 14 « La jeune fille etla mort » dont le deuxième mouvement reprend le lied éponyme, écoutez l’andantino de la Fantaisie en ut majeur pour piano et violon empruntant son thème au lied « Sei mir gegrüsst » ou encore l’Introduction et Variations pour piano et flûte sur le lied « Trockne Blumen » extrait du cycle La belle meunière. Schubert prolonge son répertoire vocal par le biais de celui de la musique de chambre...
tracking img