Signes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6004 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES ALLOUETTES NAIVES
ASSIA DJEBAR

Biographie d'Assia DjebarDe son vrai nom Fatima-Zohra Imalayene, Assia Djebar baigne très tôt dans l'univers des lettres car son père est instituteur. Elle apprend le grec et le latin, fait ses études en Algérie, puis effectue en 1954 sa khâgne au prestigieux lycée Fénelon à Paris. Elève très brillante, elle est admise à l'ENS Sèvres mais elle doit arrêterses études en 1956 en raison de sa participation à la grève des étudiants algériens. A Tunis, elle travaille pour le journal El Moudjahid et obtient son DES en histoire. En 1959, elle est assistante à l'université de Rabat, puis d'Alger et au Centre culturel algérien à Paris. Femme de lettres, elle est l'auteur de plusieurs romans dont 'La Femme sans sépulture' et 'Nulle part dans la maison de monpère', de pièces de théâtre, et de poésies. Réalisatrice, elle signe plusieurs films dont 'La Nouba des femmes du mont Chenoua', récompensé en 1979 au Festival de Venise. Assia Djebar est élue le 16 juin 2005 à l'Académie française et prend ainsi la place laissée vacante par le juriste Georges Vedel.Prix internationauxAssia Djebar reçoit de nombreuses récompenses littéraires : le prix MauriceMaeterlinck à Bruxelles, l'International Literary Neustadt Prize aux Etats-Unis, et le prix international de Palmi en Italie. EnseignanteAssia Djebar vit aux Etats-Unis où elle est professeur de littérature française et francophone à l'université de New York.


Assia Djebar

Assia Djebar
Assia Djebar (arabe : آسيا جبار) de son vrai nom Fatima-Zohra Imalayène, née à Cherchell le 30 juin 1936,est une écrivaine algérienne d'expression française, auteur de romans, nouvelles, poésies et essais. Elle a écrit également pour le théâtre, et elle réalisa plusieurs films.
Son œuvre a pour thèmes l'émancipation des femmes, l'histoire, l'Algérie considérée à travers sa violence et ses langues. Assia Djebar est considérée comme l'une des auteurs les plus célèbres et influentes du Maghreb. Ellefut élue à l'Académie française en 2005.
« J’écris, comme tant d’autres femmes écrivains algériennes avec un sentiment d’urgence, contre la régression et la misogynie. » — Assia Djebar
Biographie
Assia Djebar naît dans une famille de petite bourgeoisie traditionnelle algérienne1. Son père, Tahar Imalhayène est un instituteur (issu de l‘École normale musulmane d’instituteurs de Bouzaréah)originaire de Gouraya. Sa mère, Bahia Sahraoui, appartient à la famille berbère des Berkani (issue de la tribu des ait Menasser du Dahra). Assia Djebar passe son enfance à Mouzaïaville (Mitidja), étudie à l'école française puis dans une école coranique privée. À partir de 10 ans, elle étudie au Collège de Blida, en section classique (grec, latin, anglais) et obtint son baccalauréat en 1953, puis elleentre en hypokhâgne à Alger.
En 1954, elle entre en khâgne à Paris (Lycée Fénelon). L'année suivante, elle entre à l'École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres, où elle choisit l'étude de l'Histoire. À partir de 1956, en raison de la Guerre d'Algérie, Assia Djebar ne passe pas ses examens (grèves des étudiants algériens). En 1957, elle publie son premier roman, La Soif. L'année suivante,elle quitte l'école, épouse l'écrivain algérien Walid Garn puis quitte la France.
A partir de 1959, elle étudie et enseigne l'histoire moderne et contemporaine du Maghreb à la Faculté des lettres de Rabat. Le 1er juillet 1962, elle retourne en Algérie. Elle est professeur d'histoire à l'université d'Alger, jusqu'en 1965, où l'enseignement de l'histoire et de la philosophie passe en langue arabe.De 1966 à 1975, elle réside le plus souvent en France (Paris), et séjourne régulièrement en Algérie. Elle épouse l'écrivain Walid Carn (pseudonyme d'Ould-Rouis Ahhmed), avec lequel elle a écrit la pièce Rouge l'aube, puis se remarie avec Malek Alloula.
De 1995 à 2001, elle est directrice du Centre d'études françaises et francophones de Louisiane aux États-Unis. En 1999, elle est élue membre de...
tracking img