Skip projet mkt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4054 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mission d’entreprise fixée et contexte
A. Problématique et population d’étude
La mission globale de Skip est de définir comment elle pourrait passer de challenger à leader. Pour ce faire nous étudierons les jeunes de 18 à 30 ans (âge durant lequel se forment les habitudes de lavage).
Suite aux informations tirées de la recherche documentaire, nous avons pu identifier trois défis que Skipserait susceptible de devoir relever : tout d’abord, il apparaît dans les sondages que les jeunes de 18 à 30 ans (contrairement aux ménagères de plus de 50 ans qui ont généralement pris l’habitude d’une lessive particulière) n’ont qu’un très faible attachement à telle ou telle marque de lessive.
Il importe donc dans un premier temps de fidéliser la clientèle dès le plus jeune âge, c'est-à-direlorsque sa préférence en matière de lessive est encore volatile (même si un phénomène de transmission d’une génération à l’autre des habitudes en matière de lessive est à noter dans certains cas). De plus, le ralentissement enregistré depuis 2008 sur le marché des lessives témoigne de l’émergence de nouveaux concurrents auxquels skip doit désormais faire face pour conserver ses parts de marché : ils’agit des marques de distributeurs (MDD), qui s’appuient sur une forte compétitivité prix, que Skip doit donc dépasser par une politique d’innovation active et de compétitivité structurelle.
Ceci nous amène à un troisième objectif : la nécessité, pour répondre aux nouvelles législations en matière environnementales mais également à des fins purement marketing, de développer et réussir à vendredes produits écologiques.

B. Ainsi il ressort plusieurs objectifs spécifiques

• Quelle vision ont les jeunes de la marque Skip ?
• Quelles attentes ont les consommateurs de leur lessive ?
• Comment concurrencer les MDD ?
• Est-il lucratif de développer la branche écologique ?

Synthèse des principaux enseignements de la recherche documentaire

1) Le marché des lessives liquidesA) Structure et caractéristique du marché

Part de marché des principaux lessiviers, en 2005.

1 Procter&Gamble (Ariel, Bonux, Dash) 34,00%
2 Unilever (Skip, Persil, Omo) 26,00%
3 Henkel (Le Chat, Super Croix, X-Tra) 25,00%
4 Marques de distributeur 10,00%
5 Autres 5,00%

Part de marché des principales marques de lessives généralistes, à mi-août 2009 :

1 Ariel 23,6%
2 Skip13,4%
3 Dash 8,9%
4 Le Chat 7,9%
5 Persil 7,6%.
6 Autres

Remarque : L'écart entre le n°1 du marché Ariel et les marques de distributeur se resserre mais Ariel reste le leader incontesté.

B) Evolution du marché:
Impact de la crise

On observe une décroissance sur le marché des lessives ces dernières années qui s’explique autant par une baisse du pouvoir d’achat que par le changementde comportement du consommateur :
• 1% en valeur, et -6,6% des ventes en volume de fin juillet 2008 à fin juillet 2009.
• Le chiffre d’affaires des lessives généralistes s’est réduit de 5,7 % l’an passé, et celui des lessives spécialistes de 6,9 %.
• le taux d’achat a baissé de 10% (-52 millions d’euros de chiffre d’affaires).
• A noter cependant depuis la fin de l'année 2009, les ventes delessives sont reparties à la hausse (augmentation de 5 % en volume).

Les évolutions des différentes lessives depuis 2009.

Segments en baisse Segment en hausse
Lessives en poudre (-5% en valeur). Lessives liquides (meilleure solution pour optimiser l'impact des produits sur l'environnement: consomment moins d'eau, moins d'énergie).
lessives en tablettes (-10%). Les concentrés liquides(9,6% du secteur c'est-à-dire une hausse de 5,6 % en valeur et de 17,8 % en volume).
Marché des adoucissants (peur des Français d’agresser leurs vêtements ou leur peau avec de tels produits). Les lessives écologiques (croissance fulgurante: +32%/an (40 millions d'euros) en 2008 contre -7%/an pour les lessives traditionnelles la même année).
les lessives spécialistes (dédié à la laine, etc)....
tracking img