Sponde, mais si faut-il mourrir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (703 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mais si faut-il mourir, Jean de Sponde

Notes
• Jean de Sponde : 1557-1595
• Un sonnet, composé de deux quatrains et deux tercets d’alexandrins, peut être, italien / marotique, français, oushakespearien / élisabéthain :
o Français : (ABBA) x2, (CC), (DEDE)
o Italien : (ABBA) x2, (CC), (DEED)
o Shakespearien : (ABAB) x2, (CDCD), (EE)
• « Brave de la mort » = « courageux devant la mort »Introduction

• La fin du 17ème siècle est une époque dominée par les conflits qui agitent l’histoire.
• Jean Rousset, dans son étude de la littérature à l’âge baroque, écrit : « Cettegénération est déchirée et dominée spirituellement par deux forces : la présence de Montaigne et l’obsession de la mort »
• Cette phrase s’applique bien à Jean de Sponde, à la vie brève et déchirée qui imposesans doute un tel regard sur le monde.
• La sonnet étudié appartient aux sonnets sur la mort tiré de Essais de quelques poèmes chrétiens, écrits en 1588 avant sa conversion au catholicisme
• Cessonnets sont des méditations chrétiennes, des réflexions sur le sens et la fugacité de la vie terrestre, la vanité, etc., …

Nous verrons en quoi ce sonnet est une méditation sur l’avenir des choses,puis comment on passe de la violence au silence.
I/ Méditation sur l’avenir des choses

A/ Conclusions d’une réflexion

• L’annonce est originale puisque le poème commence par une conclusion (Etpourtant il faut mourir)
• Le verbe de devoir « faut-il » ne laisse aucune place à l’espoir.
• On remarque la présence de nombreux futurs
•  Les quatrains seraient alors une illustration du constatinitial.
• Opposition traditionnelle entre quatrains et tercets :
o « je » sujet dans les tercets
o anaphore « j’ai vu » au vers 9 et 12 au passé composé  tps révolu
• Le poème pousse le lecteurà profiter au maximum de la vie.
B/ Le sursaut de la vie
• A l’hémistiche du vers 1, rupture (virgule + « et »)
• Sponde oppose à « mourir » le mot « vie » : il refuse la condamnation.
•...
tracking img