Starbucks

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6672 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Starbucks

[pic]

Question 1 : Bilan de l’entreprise.

L’entreprise Starbucks a surgit de l’ombre lorsque, en 1982, Howard Schultz décida de racheter à trois associés, Gordon Bowker, Zev Siegel et Jerry Baldwin la première Coffee Shop des Etats-Unis située à Seattle. Depuis l’enseigne est franchisée et est présente à travers le monde avec plus de 16 548 salons dont 11 570 aux Etats-Unisdans 43 pays. C’est aussi une fréquentation de 45 millions de clients par semaine et 172 000 salariés. Le chiffre d’affaire de l’année 2007 à été de 9,4 milliards de dollars mais le résultats net de l’entreprise est sous pression en 2008. Il est passé de 208 millions de dollars au premier trimestre 2008 à un résultat net négatif de 6,7 millions de dollars au 3eme trimestre. La crise économique quenous traversons est très certainement une des composantes de la baisse de la demande pour les cafés starbucks mais il semble aussi que l’entreprise peine à s’adapter et à se diversifier.

Problématique : Starbucks devrait-il adapter ou standardiser son produit ? Quelles sont les stratégies envisageables pour la marque ?

Analyse SWOT :

Points forts de l’enseigne :

• Starbucks atoujours été une entreprise très rentable malgré les quelques difficultés qu’elle subit en ce moment (résultat en 2004 de $600 millions et CA de plus de $5000 million)
• C’est une marque globale de café réputée pour des produits de bonne qualité et un service irréprochable. Elle est présente dans 43 pays
• Starbucks a fait partie du TOP 100 Companies to Work For en 2005. La companie fait plusque jamais figure d’employeur respectable, ce qui met en valeur ses employés.
• La companie à de fortes valeurs éthiques et une sorte de charte qu’elle tend à suivre au maximum : « Starbucks is committed to a rôle of environmental leadership in all facets of our business ». Starbucks adopte donc depuis sa création une attitude socialement responsable qui porte ses fruits dans l’opiniongénérale que se font les gens de l’enseigne.
• Sait développer le sens de l’accueil chez les salariés.
• Ne laisse rien au hasard et met l’accent sur les détails.
• Essai un maximum de surprendre le client et de l’enchenter pour le séduire.
• Utilise chaque critique pour s’améliorer.
• Le retour en 2007 de l’un de ses co-fondateurs, Howard Schultz, a certainement permis àl’entreprise de se remettre sur les rails.

Faiblesses de l’entreprise :

• Starbucks a acquis une solide réputation pour le développement de nouveaux produits et la créativité néanmoins la companie reste vulnérable à une innovation qui pourrait s’éroder au fil du temps.
• L’entreprise Starbucks est très présente aux Etats-Unis avec plus des 3 quarts de ses cafés situés sur le sol Américain.Ceci pourrait être un risque pour l’entreprise car elle devrait se diversifier davantage à l’étranger afin de réduire le risque de diversification.
• L’entreprise est dépendante d’un principal avantage compétitif qu’est la vente de café. Ceci peut les rendre lents à se diversifier sur d’autres secteurs en plein « boom ».

Le rapport annuel du Groupe Starbucks souligne aussi des Risk Factorsqu’il convient donc aussi d’intégrer dans les menaces pour l’entreprise :

• Le prix de l’action Starbucks à cause des performances financières du groupe décevantes ces dernières années (prix de l’action Satrbucks sur le Nasdaq en dollars) :

[pic]

• La companie ne semble pas réussir à mettre en place de nouvelles strategies, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur son activités etses résultats financiers. En effet, ces résultats en témoignent:

[pic]

[pic]

• Le graphique ci dessus met bien en evidence la baisse de frequentation des cafés Starbucks. Pis, le ticket moyen est en baisse lui aussi.
• Les facteurs économiques externes ne sont pas favorables pour l’entreprise. Parmi eux, le rapport annuel cite la baisse des taux d’intérêts, le problème...
tracking img