Stigmate

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1545 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Erving Goffman « Stigmate, les usages sociaux des handicaps »Intoduction : Ce livre intitulé « Stigmate, les usages sociaux des handicaps » a été écrit par Erving Goffman en 1963 et publié aux Éditions de Minuit en 1975.Erving Goffman est né à Manville dans l'Alberta au Canada en 1922 et décédé à Philadelphie en 1982.
Goffman entreprend des études de sociologie à l'université de Toronto puiscelle de Chicago.
Il est sociologue, linguiste et professeur à l'université, il a crée l'étude des rencontres sociales et publiques.
Ce livre à pour étude principale le concept de Stigmate ; En effet avant chez les Grecs le mot stigmate servait à désigner les marques laissées sur le corps.
Aujourd'hui selon Erving Goffman, un individu est dit stigmatisé lorsqu'il présente un attribut qui ledisqualifie lors de ses interactions avec autrui. Cet attribut constitue un écart par rapport aux attentes normatives des autres à propos de son identité.
Chaque individu est plus ou moins stigmatisé en fonction des circonstances, mais certains le sont plus que d'autres, c'est pourquoi on distingue donc trois types de stigmate tout d'abord les monstruosités du corps, puis les tares de caractères etenfin les stigmates tribaux c'est à dire la race, la nationalité, la religion...
L'acteur va donc tout mettre en œuvre pour cacher ce stigmate ou en tout cas éviter qu'il provoque un malaise chez son public.
Le stigmate doit être décrit et situé là où trois types d'identité se rencontrent en premier lieu l'identité sociale puis l'identité personnelle et enfin l'identité pour soi.
La premièrepartie intitulée « Stigmate et identité sociale » est une présentation de la notion de stigmate et une analyse des diverses formes d’identité.
La seconde partie, intitulée « Contrôle de l’information et identité personnelle », traite des contacts mixtes, L’auteur établi une distinction entre d’une part, l’identité sociale et d’autre part, l’identité personnelle
Dans la troisième partie, intitulée« Alignement sur le groupe et identité pour soi », l’auteur s’attache à développer la notion d’identité pour soi qu’il définit comme une conscience subjective de sa situation et de la continuité de son personnage, ressenti par un individu.
La quatrième partie de l’ouvrage intitulée « Le moi et ses autres » traite de la relation entre le stigmate et la normalité
Enfin, la dernière partie intitulée« déviation et déviance », porte sur la notion de déviance, sur le distinguo que l’auteur fait entre le stigmatisé et le dévieur.

Afin de décrire et d’analyser la manière dont l’auteur traite ce questionnement, je retracerai le file de son argumentation à travers trois développements qui traiterons successivement de la question du stigmate et des identités, de la question de l’enjeu del’information sociale et de la relation entre norme, stigmate et déviance.

A. Stigmate et identités
Ce livre est une analyse de la notion de stigmate d’un point de vue interactionniste.
Goffman se centre non pas sur l'individu, mais sur l'interaction.
L’interaction est la manière dont « les individus cherchent à ajuster mutuellement leur lignes d’actions sur les actions des autres perçues ouattendues ».
L’identité est multiple selon E. Goffman qui en distingue d’ailleurs plusieurs sortes : identité sociale, réelle (une catégorie sociale et de ses attributs qui sont eux réelles) et virtuelle,( une construction social faite à partir de présupposées ) C'est dans une opposition de ces deux identités que se constitue le stigmate.
Au départ de cette affirmation, Goffman procède à ladémonstration suivante :
En premier lieu, la société, à travers les cadres sociaux, établit des procédés de catégorisation des individus qui nous permettent d’avoir affaire aux autres, habituellement présent, sans leur accorder une attention ou des pensées particulières.
Ainsi, lorsqu’un individu inconnu se présente à nous, nous sommes en mesure de prévoir la catégorie à laquelle il appartient et les...
tracking img