Structure musculaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La structure musculaire

Introduction :
Si l’on analyse une performance sportive, on se trouve dans un premier temps face aux muscles, siège du mouvement de la force et de la maîtrise, viennent ensuite des mécanismes physiologiques qui déterminent le mode de fonctionnement. La performance passe d’abord par le muscle avant de passer par les fonctions cardiaques, le VO2 max… D’ailleurs, lesadaptations cardio vasculaires, respiratoires et bioénergétiques présentent toujours un délai d’adaptation alors que le muscle est déjà à plein régime.
En amont du tissu musculaire se trouve encore une commande motrice sous forme d’influx nerveux provenant du cerveau, mais aussi un individu doté d’un psychisme qui conditionne encore bien des paramètres de la performance.
Comprendre le fonctionnementdu muscle, connaître ses possibilités d’adaptations, de récupérations et ses limites sont indispensables si l’on souhaite maîtriser et apprivoiser les capacités physiques d’un sportif.

1 . Des fibres musculaires différentes :
Si en apparence un muscle ressemble à un autre, sa structure et sa composition diffère. En effet, nous savons depuis longtemps qu’un muscle peut être composé de fibres àsecousse rapide, et d’autres à secousse plus lente. C’est donc la vitesse de contraction qui différencie certaines fibres d’un point de vue purement biomécanique. Ainsi, selon le pourcentage de fibres rapides contenues dans le muscle, l’athlète aura des dispositions plus ou moins prononcées pour des efforts courts et intenses. Les sprinters disposent souvent d’un pourcentage élevé de fibresrapides qui leur permet de développer plus de puissance et donc de courir plus vite. A l’inverse, les sportifs dont les muscles contiennent beaucoup de fibres lentes seront moins puissant, mais souvent plus endurant.
Notons au passage que l’entraînement peut modifier la composition lente ou rapide du muscle. Toutefois, la transformation des fibres rapides en fibres lentes est beaucoup plus facile quel’inverse. Un coureur de 800m descend rarement sur 400 m ou 200 m, ce qui demande plus de puissance, à l’inverse il montera peut être sur 1500m voir 3000m, ce qui demande plus d’endurance.
Si les fibres lentes sont plus endurantes, c’est aussi parce que leurs capacités oxydatives et énergétiques sont beaucoup plus importantes que celles des fibres rapides. En effet, les fibres lentes ont unemeilleure cappillarisation, ce qui facilite l’irrigation et l’arrivée de l’oxygène et des substrats énergétiques (glucose, acides gras). Tandis que les fibres rapides sont peu alimentées en O2 et en substrats énergétiques. Ces dernières fonctionnent donc plus facilement en anaérobie (sans O2) et avec des substrats énergétiques intra musculaire (ATP, CP et glycogène).

Un muscle électrique

2 . Desimpulsions électriques pour contracter le muscle :
Si le muscle est un organe qui peut réagir de manière physiologique à des stimulus hormonaux, sa contraction est dictée par une commande motrice électrique qui provient du cerveau. Le cerveau envoie des impulsions électriques qui vont stimuler le muscle.
Lorsque l’impulsion quitte le cerveau, elle se dirige vers certaines fibres musculaires viales nerfs. Tous les muscles ne se contractent pas en même temps, et le muscle lui-même ne se contracte pas forcément dans sa totalité. Ce qui signifie que certains faisceaux de fibres ne seront pas mis en jeu dans le mouvement. La commande motrice envoyée aux muscles va déterminer la mise en jeu de telle ou telle partie du muscle, et avec une intensité et une vitesse plus ou moins grande.
Unmuscle peut se subdiviser en plusieurs unités motrices (UM). L’unité motrice c’est donc, un moto neurone, son prolongement nerveux et les fibres musculaires qui y sont rattachées.
Le nombre de fibres contenues dans une unité motrice varie avec la taille du muscle, mais aussi la précision qu’il est capable de donner. Plus un muscle est précis comme ceux de la main et moins il y a de fibres par UM....
tracking img