Synthese

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TRAVAIL PREPARATOIRE

1. Faite une phrase avec le chiffre entouré. (document 2) En 2003, selon l’INSEE, 22 % fils d’artisan, commerçants, chef d’entreprises, sont devenus cadres ou exercent une profession intellectuelle supérieure. Il y a donc une ascension sociale.

2. A quoi peut-on attribuer la forte mobilité sociale des agriculteurs ? (document 1) On peut attribuer la forte mobilitésociale des agriculteurs, par le fait tout d’abord d’un phénomène de mobilité structurelle. En effet les agriculteurs-exploitants ont été victime du progrès technique (outillage, engrais, pesticides, OGM…). De plus, avec la grande distribution, les produits alimentaires sont moins chers, ce qui fait que les agriculteurs ne font pas beaucoup de bénéfices. Enfin dernière raison : à la mort du père, iln’y a qu’un fils qui reprend l’exploitation.

3. Etudiez l’évolution de la mobilité sociale masculine entre 1977 et 2003 (document 2) Ce document différencie deux mobilités. Tout d’abord la mobilité nette (ou de circulation), qui résulte de la volonté d’un individu de changer de position sociale, puis la mobilité structurelle, qui n’est pas due de la volonté des personnes mais par le fait du progrèstechnique (agriculteurs), de la croissance économique, de la modification des structures… Globalement, la mobilité sociale des hommes a augmenté entre 1973 et 2005. En 1997, 57 % des hommes ont une position sociale différente de celle de leur père et en 2003, elle est de 65 %, il y a donc une augmentation de 8 points de pourcentage. Il y a donc une mobilité intergénérationnelle. Et plusprécisément on remarque que la mobilité nette augmente petit à petit (+ 5 point de pourcentage entre 1977 et 2003). Au contraire la mobilité structurelle, elle stagne.

4. Donner un exemple de « déclassement social » (document 3) D’après ce document, le déclassement social se fait à l’école. En effet même si tous les enfants vont à l’école, celui issu de la classe moyenne et d’une classe aisée n’auront pasle même enseignement et c’est sur ce point-ci que les inégalités scolaires vont commencer, et après se percuter sur les diplômes. En effet avant, du temps des 30 glorieuses, on n’avait pas
1

besoin d’avoir de hauts diplômes pour trouver un emploi mais maintenant un haut diplômé va pour la plupart du temps travailler dans une filière qui ne lui est pas destinée. Par exemple un bac + 5 vatravailler pour un poste de niveau bac + 2.

5. Quel rôle joue le milieu social d’origine dans l’inégalité d’accès aux positions sociales ? (document 3). Le milieu social d’origine joue un role important dans l’inégal accès aux positions sociales. En effet, la position sociale de l’enfant va dépendre de son éducation et de l’accès à l’école. Bourdieu et Bourdon insistent sur la famille comme unmoteur de la mobilité sociale. Bourdieu explique qu’il y a une interaction entre l’école et la famille. Ainsi il distingue deux types de familles : la famille aisée, qui va sans-arrêt faire parler l’enfant pour développer son esprit critique, demander son avis, lui faire construire des phrases avec des adverbes, conjonctions de coordinations… et le reprendre s’il fait une faute, au contraire lafamille modeste ne va pas demander l’avis de l’enfant, celui-ci aura donc moins de richesses dans son vocabulaire. Ainsi l’enfant issu d’un milieu aisée pourra formuler adroitement ses propos et manipuler facilement les mots contrairement à l’enfant de milieu modeste. Ainsi, l’enfant issu d’un milieu aisée quand il grandira aura plus de facilités à financer ses études longues et prestigieuses, car pourpouvoir poursuivre ses études il faut un capital économique de départ (théorie de Bourdieu). En effet, il y a un coût pour la poursuite d’étude : financement du logement, fourniture scolaires, loisirs… l’enfant issu de milieu modeste pourra s’il le peut avoir des bourses mais cela ne suffira pas à payer une année scolaire entière, ce qui na l’obliger à travailler en même temps de faire ses...
tracking img