Test final fantasy xiii

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quelques jours pour certains, plusieurs mois ou encore plusieurs années pour d’autres, Final Fantasy XIII ce sera fait attendre et désiré par les inconditionnels de la série. Développé et édité par Square-Enix, Final Fantasy XIII est le premier opus de la série nipponne à faire son apparition sur consoles HD, plus particulièrement Ps3 et Xbox360. Il est aussi le jeu le plus vendu de l’année 2010en France d’après Square-Enix. Dans l’idée de vouloir innover ce dernier bouleverse une grande partie des éléments, habituels à la série. De l’aventure en passant par les affrontements, tout est passé à la moulinette !

L’histoire tourne autour d’une notion de destin qui n’est pas s’en rappeler le mythe d’Œdipe, en effet, dès le début du jeu, on nous présente des protagonistes à la classesociale et aux activités banales, jusqu’au jour où leurs vies privées soient mêlées à une sorte de conflit politique (une intervention divine ?! Laissez libre cours à votre imagination). Serah, sœur de Lightning est changée par les fal’Cie en l’Cie, elle doit accomplir une tâche précise qui lui est inconnue au début, en cas de réussite, c’est l’immortalité et la paix dans un cristal, en cas d’échec,elle sera changée en Cie'th, plus précisément un monstre où la haine et la colère envahissent le cœur. (Les fal'Cie et les l'Cie sont deux clans de personnes liées à l'ordre et à la paix sur Cocoon.) Dès lors, l’aventure commence.

Le système de combat repose sur une sorte de stratégie/action. Stratégie car la seule chose que l’on puisse faire dans les combats est de donner des ordres auxpersonnages ou encore utiliser des objets ou changer de stratégie. Dans ce treizième opus, on retrouve la jauge ATB qui était présente dans Final Fantasy XII. Outre les auto-attaques qui permettent de causer des dégâts aux ennemis de façon optimiste, les stratégies permettent de changer le rôle de votre personnage au cours d’un combat car il est impossible d’avoir accès aux sorts de soins et aux sortsoffensifs en même temps. L’attaquant attaquera comme le dit si bien son nom de manière simple (attaque, fauchage ou encore ruine), le ravageur utilisera de la magie offensive ou noire (feu, feu², foudre, air …), le soigneur soignera avec de la magie blanche, le tacticien renforcera son équipe avec des sorts protecteurs ou mélioratifs (bouclier ou foi) le saboteur quant à lui se chargera d’affaiblirses adversaires en leur octroyant des malus (fragilité, poison …). Enfin, en position de défenseur, les ennemis se rueront sur celui-ci, laissant tranquille les autres personnages de l’équipe.
Tous les personnages ont, pour des raisons scénaristiques, des invocations appelés Eidolons. Ils sont invocables lors d’un combat pour 3 PT. (Points techniques et non pas jauge ATB). Les Eidolons donnent uncôté jeu d’action leurs qu’ils sont en symbiose (fusionnés) avec le personnage. En effet, on peut déplacer la bête, et utiliser certaines touches pour réaliser des combos (stick directionnel du haut + A ou X en fonction de la manette, envoient directement des lames grondantes pour Odin, l’invocation de Lightning)

Graphismes : 19/20 (Ps3 et Xbox360)

Époustouflant ! C’est le premier mot quivient à la bouche lorsque la cinématique qui lance le jeu s’affiche ! La ressemblance entre cut-scènes et jeu en temps réel est incroyable. L’univers étant basé sur le fantastique, Square-Enix excelle dans ce domaine. Les cinématiques sont colorées, expressives, et grisantes ! Les visages des personnages sont aussi très expressifs (pas comme un certain Star Ocean : The last Hope avec les poupéesen porcelaine) -1 point sur quelques textures douteuses et le manque évident de liberté qui empêche d’en profiter pleinement, mais rien de très grave. A préciser qu’aucune différence n’est notable entre les versions ps3 et 360, sauf au niveau des cheveux qui sont moins lisses, de là à enlever 1 point ... Lui octroyer le titre du plus beau jeu de l’histoire du jeu vidéo ne serait pas volé !!!...
tracking img