Tocqueville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1672 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
« Telle est, Messieurs, ma conviction profonde : je crois que nous nous endormons à l'heure qu'il est sur un volcan, j'en suis profondément convaincu... »
Le 27 janvier 1848, lors d’un discours prononcé à la chambre des députés, Tocqueville en intellectuel visionnaire, prédit avec justesse la Révolution de février. Sa vision des causes de cette révolution et l’orientation de son actionpolitique durant cette année révèlent à la fois les craintes et les espoirs que suscite ce changement brusque de régime, inquiétude liée à l’avènement politique du socialisme d’une part et enthousiasme vis-à-vis de sa participation à la définition des nouvelles institutions sous le signe du libéralisme politique.
1°) La prophétie de Tocqueville, les causes profondes de Révolution.
 Une classedirigeante qui n’est plus à la hauteur de sa fonction
L’insurrection du peuple Parisien du 24 au 26 février est d’après Tocqueville le débouché naturel d’une crise de la représentativité politique due aux abus de pouvoir de la classe dirigeante à laquelle il reproche de faire passer son intérêt privé avant l’intérêt général. Les dérives de l’électorat fonction et le décalage entre pays légal et pays réelsont pour lui une cause majeure de la Révolution.
« Je leur demande si ceux qui votent, ceux qui votent par un sentiment public désintéressé, par suite d'opinions, de passions publiques, si ceux-là forment la majorité ; je m'assure qu'ils découvriront aisément le contraire. »
D’un point de vue politique plus général, le gouvernement use en 1848 d’un pouvoir bien plus grand que ne l’auraientimaginé « ceux qui l'ont donné, mais même ceux qui l'ont reçu en 1830 » d’où un « désillusionnement politique » des « cœurs honnêtes » quand à celui-ci. Le ministère autoritaire et les réformes réactionnaires de Guizot sous Louis Philippe contribuent à alimenter « le vent révolutionnaire ».
 Les aspirations du peuple ouvrier à une action sociale de l’Etat :
-Extrait d’une lettre adressée à NassauWilliam Senior (économiste anglais instigateur de la Poor Law en 1834) :
« Ce ne sont pas des besoins, ce sont des idées qui ont amené le grand bouleversement (…) idées chimériques sur la condition relative de l’ouvrier et du capital, des théories exagérées sur le rôle que pouvait remplir le pouvoir social dans les rapports de l’ouvrier et du maître, des doctrines ultra-centralisantes quiavaient fini par persuader à des multitudes d’hommes qu’il ne dépendait que de l’Etat non seulement de les sauver de la misère, mais de leur donner l’aisance et le bien être ».
Pour Tocqueville ce n’est pas seulement le régime qui est renversé mais plus gravement les fondements de la société qui sont remis en cause.
Le durcissement de la conjoncture économique, la condition précaire des ouvriers etla crise agricole contribue d’après Tocqueville à renforcer l’émergence des nouvelles aspirations du peuple à un Etat socialement actif. Il est cependant farouchement opposé à ce qu’une telle définition du rôle de l’Etat soit admise, ce serait pour lui le début du désengagement politique et le maintient dans un état de tutelle contre productif du peuple. C’est le principe de propriété qui estremis en cause, propriété qui est pour Tocqueville « le fondement de notre ordre social ».
 Un ralliement de raison à la République
Suite à son élection au sein de l’Assemblée constituante, Tocqueville passe du centre gauche (sous la monarchie de juillet) au centre droit, il est membre des « républicains du lendemain » ralliés à la République suite à la révolution. Tocqueville se rallie à larépublique non pas par passion mais par raison. « Je crois que tous les bons citoyens doivent leur appui au gouvernement nouveau, quel qu’il soit, parce qu’il sera la dernière ressource de l’ordre dans le monde ». Il craint plus que tout de voir la situation dégénérer et la nation tomber sous le coup de l’anarchie. Au sein de cette nouvelle assemblée, l’objectif de Tocqueville est de garantir le...
tracking img